Publié le vendredi 15 septembre 2017 17:19 | Mis à jour le vendredi 15 septembre 2017 17:19

Un vol audacieux : Cayamant réagit subito-presto

Web de La Gatineau

CAYAMANT - Le vendredi 8 septembre 2017, 12h15. Tout allait bien et soudainement, la population de Cayamant est privée de son accès au téléphone résidentiel, à Internet ainsi qu’au réseau cellulaire. La population de Cayamant est isolée du monde extérieur. 

Pompiers et premiers répondants ne peuvent rien faire autre que de s’en tenir à la revue du protocole et d’adopter les mesures d’urgence qui doivent s’enclencher dans de telles circonstances.

Les contacts

«Nous avons communiqué avec la Sécurité civile, nous avons revu notre protocole afin de protéger notre population et la Sûreté du Québec est intervenue rapidement. Les membres de l’équipe de Paul Rochon ont été #1. Paul Rochon a délégué des policiers qui sont arrivés sur place. Je n’ai que des éloges à leur endroit», indique la mairesse Chantal Lamarche.

Les policiers ont amorcé les recherches. Ils ont finalement trouvé la cause de cette interruption soudaine. Pas moins de 300 pieds de fibre optique ont été coupés et volés entre Cayamant et Gracefield.

«Ces voleurs sont d’une insouciance inexplicable. Ils n’ont très certainement pas pensé aux conséquences de leurs gestes. Les policiers de la SQ, je le répète, ont fait de l’excellent travail. L’Internet et le cellulaire ont été rétablis à 2h16 et le téléphone résidentiel à 2h30 le samedi matin. Je remercie tous les gens qui ont été impliqués dans cette aventure dont on aurait pu se passer. La SQ poursuit son enquête dans cette affaire», conclut la mairesse, Chantal Lamarche.

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?