Publié le mercredi 6 septembre 2017 14:36 | Mis à jour le mercredi 6 septembre 2017 14:07

Studio beauté sortilège : Nouveau commerce rue Notre-Dame

Sylvie Dejouy

MANIWAKI - Amélie Blais vient de lancer un nouveau commerce au 177 de la rue Notre-Dame : le Studio beauté sortilège. Elle y propose plusieurs services de coiffure, esthétisme et tatouage. 

Amélie Blais est originaire de la région. Après son secondaire, elle a suivi un cours de coiffure à Mont-Laurier. «J’ai aussi suivi un cours d’extension de cils il y a sept ans, explique-t-elle. Les gens me connaissent beaucoup pour ça. Je fais les extensions de cils régulières et volume Russe. J’ai fait un cours de perçage et de microdermal, de pose d’ongles, de microblanding. J’ai commencé comme coiffeuse Chez Figaro. Après, j’ai travaillé pendant trois ans au salon La Source où je faisais des extensions de cils, microblading, perçage. J’ai décidé de me lancer à mon compte pour avoir plus d’espace.» Plusieurs aménagements ont été effectués dans le salon de la rue Notre-Dame : la jeune femme a fait appel aux services de la designer Jaicy Morin qui a conçu un décor moderne à l’image du commerce. 

Propriétaire de celui-ci, Amélie Blais loue des espaces à différentes personnes qui proposent leurs services. Actuellement, il y a Mélissa Rhéaume, une tatoueuse ayant huit ans d’expérience ; Caroline Nault, coiffeuse ; Martine Bissonnette, qui fait les poses d’ongles. Amélie Blais s’occupe des extensions de cils, du perçage, microblanding, maquillage pour les soirées et pour Halloween. Il y a aussi la vente de bijoux Tocara et pour le perçage. Par ailleurs, d’ici deux mois, le maquillage permanent sera proposé. 

Le Studio beauté sortilège est ouvert du lundi au vendredi. Renseignements au 819-306-1777 et sur la page Facebook «Studio beauté sortilège». À noter qu’une journée portes-ouvertes sera organisée samedi 28 octobre sur le thème de l’Halloween. Pour l’occasion, plusieurs rabais seront offerts. 

Amélie Blais tient à remercier le propriétaire du local qu’elle loue, Jean-Yves Beausoleil, pour son implication dans le projet.  

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?