Publié le mercredi 14 juin 2017 17:00 | Mis à jour le mardi 13 juin 2017 15:14

Rendez-vous aérien à l’aéroport : Plus d’un millier de visiteurs

Jean Lacaille

MESSINES - Les organisateurs sont victimes de leur succès. Près de 1 500 personnes ont participé au rendez-vous aérien dimanche dernier à l’aéroport de Maniwaki à Messines. Plusieurs d’entre-elles veulent un spectacle de haute-voltige dès l’an prochain. Il semble bien que le vœu des visiteurs sera exaucé.

«C’est super ! Nous avons largement dépassé notre objectif au niveau de la participation. Mais c’est beaucoup de travail. Quatre personnes ont réservé un vol en Jet. C’était un peu cher mais disons que c’est l’expérience d’une vie. Au nom de l’équipe, je remercie nos nombreux bénévoles, des membres de nos familles, des amis, les pompiers de Messines. C’était vraiment bien organisé», indique le directeur de la Régie intermunicipale de l’aéroport de Maniwaki (RIAM), Michel Lachapelle.

Questionné à savoir si l’édition 2017 du Rendez-vous aérien n’était pas le prélude à un spectacle aérien dès l’an prochain, Michel Lachapelle a répondu ce qui suit : «Nous allons prendre le soin de bien analyser l’activité de cette année. S’il s’agit d’un sondage en faveur de la tenue d’un spectacle aérien l’an prochain, je dois dire que la réponse est non-équivoque.»

Un gros succès

Pour le préfet Michel Merleau, il ne fait aucun doute que la grande participation cette année démontre l’intérêt de la population pour l’aviation, en général, et son aéroport. «On ne pouvait demander mieux. Il y a eu des activités qui ont été cancellées à cause de la vélocité du vent mais quel succès tout de même. Je me souviens fort bien de l’Aéro-Spec des années 1980. Il y avait foule alors à l’aéroport. Il n’y a aucune raison qu’on ne soit pas capable de récidiver tout comme dans les années 1980. Il me semble qu’un spectacle aérien serait de mise.»

Michel Merleau s’en voudrait de ne pas remercier chaleureusement Nathalie Fortin, de Gatineau, originaire de Déléage, elle-même pilote, qui s’est fortement impliquée dans l’organisation du rendez-vous 2017. Il en va de même de l’équipe de Michel Lachapelle. Ils ont tous deux été des rouages importants dans l’organisation.

Stéphane Aubé en est un autre qui était très heureux lundi lors de son passage à La Gatineau.  «Notre but était de faire connaître notre aéroport au public d’ici et de l’extérieur de même qu’aux pilotes. Une trentaine d’avions ont été exposés et les gens avaient accès aux cockpits. Cette participation dépasse toutes nos espérances. La pluie nous avait joué un vilain tour l’an dernier.»

Le Jet L-29, un avion soviétique, de type Delphine, pour l’entraînement militaire, a permis à quatre personnes qui ont déboursé 1 000 $ chacune de faire leur baptême de l’air Jet.

Une bonne équipe

Michel Lachapelle et Nathalie Fortin faisaient partie du comité organisateur tout comme Stéphane Aubé, Georges Maheux, Marc Cloutier et Fabin Parent-Johnson.

«Une chose est certaine. C’est encourageant pour l’an prochain», conclut Michel Lachapelle.

  

 

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?