Publié le mercredi 12 juillet 2017 17:00 | Mis à jour le mercredi 12 juillet 2017 14:51

Maude Lafrenière : Candidate à un poste de conseillère

Sylvie Dejouy

MESSINES - Alors que les jeunes sont encouragés à s’impliquer en politique municipale, Maude Lafrenière a décidé de sauter le pas en se portant candidate. Pour le moment, elle ne vise aucun siège en particulier. 

Âgée de 34 ans, Maude Lafrenière est originaire de Messines. Sa famille y est implantée depuis plusieurs générations. «C’est pourquoi je suis très attachée à Messines, explique-t-elle. Pour moi, c’est vraiment mon village natal.»

Après son secondaire, Maude Lafrenière est allée au CEGEP de Hull. Par la suite, elle a décroché un Bac en travail social, domaine dans lequel la jeune femme a travaillé durant cinq ans. En parallèle, elle a suivi un cours en massothérapie. Actuellement, elle est massothérapeute du Nordik Spa-Nature à Chelsea. 

Maude Lafrenière a travaillé pendant près de trois ans pour l’Association de solidarité et d’entraide communautaire Vallée-de-la-Gatineau, comme chargée du projet Logement en santé. Elle a également été la présidente du conseil d’administration de l’ASEC pendant un an. La jeune femme s’est aussi investie dans le Comité femmes Vallée-de-la-Gatineau et au sein du conseil d’administration de Voix et solidarité des aidants naturels de la Vallée-de-la-Gatineau. 

Alors qu’elle a toujours été impliquée, en particulier auprès des organismes communautaires ou encore de la Coalition anti austérité, Maude Lafrenière souhaite aujourd’hui accorder une partie de son temps à la politique municipale : «La politique m’intéresse. Je me tiens toujours très informée. Ça fait un moment que je pense à m’impliquer plus. Pour moi, devenir conseillère municipale serait une bonne manière, il y a plusieurs choses qu’on peut accomplir. J’ai des idées pour Messines.»

Si elle est élue, Maude Lafrenière aimerait «travailler à ramener plus de vie et des activités dans Messines, travailler au niveau des loisirs, faire revivre le carnaval d’hiver de Messines, le Festi-Neige, avec peut-être de nouvelles idées. J’ai aussi en tête des soirées festives durant l’été ou encore de nouvelles pistes de  ski de fond. Je veux essayer de promouvoir l’implication, aller chercher des gens pour qu’ils s’impliquent dans le village. Une des choses sur lesquelles j’aimerais aussi travailler, en équipe avec le conseil, c’est d’attirer des entrepreneurs à Messines pour ravoir de nouveaux commerces. J’aimerais aussi aider au niveau de la protection du lac Blue Sea, travailler avec les associations, et valoriser le fait que Messines est une des deux municipalités riveraines du lac Blue Sea. Je trouverais ça intéressant de revamper un peu le quai public.»

En attendant les élections municipales de novembre prochain, Maude Lafrenière encourage les jeunes à se présenter comme elle. 

 

             Météo  •  Tourisme

Vous êtes un pêcheur ou un plaisancier et vous vous promenez sur plusieurs plans d’eau, lavez-vous votre embarcation/remorque avant chaque mise à l’eau pour débarrasser vos équipements d’une potentielle contamination par des espèces envahissantes ?