Publié le mercredi 11 octobre 2017 18:40 | Mis à jour le mercredi 11 octobre 2017 18:42

Friperie Koudon : De retour pour une 6e année

Sylvie Dejouy

MANIWAKI - La friperie Koudon est de retour pour une sixième année à la Cité étudiante de la Haute-Gatineau. Les jeunes ont procédé la semaine dernière à l’ouverture officielle de cet espace de création. 

La friperie est une initiative du Carrefour jeunesse emploi et chapeautée par Sandra Fortin, agente à l’entrepreneuriat jeunesse. Comme l’explique cette dernière, «les jeunes peuvent y venir du lundi au jeudi sur l’heure du dîner ainsi que le lundi et mercredi après l’école car il y a un deuxième transport scolaire. En ce moment, ils sont une quinzaine par midi. Tous les jeunes peuvent venir à la friperie pour chercher des vêtements qui sont donnés gratuitement ou apprendre à coudre, à modifier des vêtements, avec l’aide de Danielle Barbeau, couturière d’expérience. Actuellement par exemple, ils préparent leurs costumes d’Halloween. On a eu une subvention de la MRC cette année qui nous a permis d’acheter des nouvelles machines et des accessoires». 

Grâce à ce projet, les jeunes sont sensibilisés à la surconsommation, à la récupération et à la transformation des produits. L’objectif est aussi de leur permettre de développer des valeurs entrepreneuriales comme le leadership, la créativité, le travail en équipe, la confiance en soi. 

Il est possible de donner des vêtements, tissus, chaussures et accessoires, en les apportant au Carrefour jeunesse emploi. La friperie recherche aussi des robes de bal et costumes de graduation qui sont ensuite donnés ou prêtés aux jeunes, qui peuvent les faire ajuster ou modifier pour les mettre à leur goût, afin de ne pas avoir à dépenser plusieurs centaines de dollars pour seulement une soirée.

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?

C’est un grand pas en avant pour les Autochtones - 23.6%
Je ne pense pas que cela permettra de lutter efficacement contre les discriminations - 25%
J’attends de voir s’il y aura des actions concrètes pour me prononcer - 51.4%

Total des votes: 148