Publié le mercredi 4 octobre 2017 17:00 | Mis à jour le mercredi 4 octobre 2017 15:05

Église Notre-Dame-du-Rosaire : Son centième anniversaire célébré

Sylvie Dejouy

KITIGAN ZIBI ANISHINABEG - Une messe spéciale était célébrée dimanche afin de fêter les 100 ans de l’église Notre-Dame-du-Rosaire (Lady of the Holy Rosary), située au 308 de la rue Fafard. Une célébration organisée par les membres de la chorale et du comité paroissial. 

Cela fait cent ans que la paroisse existe. Au début, l’église était plus petite. En 1942, elle a été agrandie pour prendre la forme qu’elle a aujourd’hui. Autrefois, la messe y était célébrée à tous les jours. Maintenant, faute d’un nombre de prêtres suffisant, les paroissiens s’y réunissent chaque premier dimanche du mois, en mettant un point d’honneur à interpréter toujours des chants en algonquin. 

La célébration fut aussi l’occasion de rendre hommage à Sainte Kateri Tekakwitha. Née à Ossernenon, sur les rives de la rivière Mohawk, aujourd’hui située dans l’État de New York, Kateri Tekakwitha était une jeune Agnière convertie au christianisme. Après sa béatification par Jean-Paul II le 22 juin 1980, un décret portant sur un nouveau miracle a été signé en décembre 2011 et a permis qu’elle soit déclarée sainte par l’Église catholique. Elle fut ainsi la toute première autochtone d’Amérique du Nord à être canonisée, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 21 octobre 2012 et présidée à Rome par le pape Benoît XVI.

La messe a été suivie d’une procession jusqu’à la salle communautaire où un repas était offert à la communauté. 

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?

C’est un grand pas en avant pour les Autochtones - 23.6%
Je ne pense pas que cela permettra de lutter efficacement contre les discriminations - 25%
J’attends de voir s’il y aura des actions concrètes pour me prononcer - 51.4%

Total des votes: 148