Publié le mercredi 12 juillet 2017 17:00 | Mis à jour le lundi 10 juillet 2017 17:52

Demande de Gracefield pour les pinces de désincarcération : Le conseil municipal accepte

Sylvie Dejouy

KAZABAZUA - Le conseil municipal a décidé, durant sa rencontre de juillet, d’acquiescer à la demande de la Ville de Gracefield pour autoriser le service incendie de Kazabazua à desservir tout le territoire de la Ville de Gracefield avec ses pinces de désincarcération. La désincarcération permet de dégager une personne prisonnière d’un véhicule accidenté. Dans la Vallée-de-la-Gatineau, le service incendie de Kazabazua et l’ASO (Association de sauvetage de l’Outaouais) sont les seuls à disposer de pinces de désincarcération. 

Parmi les autres points à l’ordre du jour, les élus ont autorisé la réalisation de travaux afin d’aménager un parc de planche à roulettes sur la patinoire. Il devrait être accessible prochainement, il ne manque plus que quelques équipements. 

Les élus ont aussi accepté l’aménagement d’un jardin communautaire par l’organisme «Être et devenir». Il se situera en arrière de la bibliothèque. 

 

             Météo  •  Tourisme

Vous êtes un pêcheur ou un plaisancier et vous vous promenez sur plusieurs plans d’eau, lavez-vous votre embarcation/remorque avant chaque mise à l’eau pour débarrasser vos équipements d’une potentielle contamination par des espèces envahissantes ?