Publié le mardi 8 août 2017 15:53 | Mis à jour le mardi 8 août 2017 15:54

Association pour la Protection du Lac Murray : Bilans, informations et élections

Émélie Cadieux

LA GATINEAU - Le samedi 5 août dernier se tenait l’assemblée générale annuelle de l’Association pour la Protection du Lac Murray, au parc municipal du chemin du Lac Murray à Aumond. Une trentaine de personnes, résidents et villégiateurs, se sont déplacées pour participer à cette réunion, qui était d’ailleurs précédée d’une parade de bateaux sur le lac et suivie d’un lunch offert par l’Association.

Alphée Moreau, le président de l’Association, a ouvert l’assemblée en proposant un moment de silence pour les personnes décédées autour du lac durant l’année. Christine Brousseau, secrétaire-trésorière a fait le bilan des états financiers de l’Association, qui visiblement, est en bonne santé financière : le solde au compte bancaire en date du 30 décembre 2016 était à 1914,71$, puis ce sont 978,04$ qui restaient en date du 5 août dernier. Les dépenses exactes ont d’ailleurs été élaborées et le bilan était disponible pour quiconque voulait en prendre connaissance. 

La santé du lac 

Quelques points concernant la santé du lac ont ensuite été soulignés, notamment celui sur la transparence de l’eau, qui n’a jamais été aussi haute en 9 ans : l’été dernier, la profondeur du disque de Secchi en mètres s’élevait à 4,2, ce qui veut dire que «le lac est en meilleure santé», selon M. Moreau. En 2015, la profondeur était de 3,7 mètres, ce qui veut dire qu’un bond considérable a été fait. «Il y a également moins de myriophylle à épi dans le lac, et j’espère que ça va continuer de s’améliorer. Cela veut dire que si on respecte la nature, elle nous respectera», a mentionné le président de l’Association. Il a également été question de la présence de motomarines sur le lac, qui sont invitées à garder une certaine distances des berges, étant donné que la myriophylle a tendance à se répandre si beaucoup de mouvement est causé aux alentours. Un document a d’ailleurs été remis aux gens présents dans lequel on pouvait retrouver un code d’éthique sur les bonnes pratiques nautiques ainsi que de l’information pratique afin de combattre l’invasion de myriophylle à épi dans le lac.

Élections

Quatre postes étaient à combler : celui de président, celui de secrétaire-trésorière, et les deux postes de directeurs. À la présidence, c’est Alphée Moreau qui a été suggéré à l’unanimité, lui qui occupe ce même poste depuis déjà 9 ans. Il a accepté un autre mandat. Comme secrétaire-trésorière, même scénario : c’est Christine Brousseau qui a accepté un 8ième mandat, suggérée par des gens présents, elle qui ne désirait pas se présenter à nouveau. À titres de directeurs, Phlippe Thibault a été réélu, n’ayant aucun rival, et pour remplacer Jean-Claude Jetté qui ne souhaitait pas se représenter, c’est Marie-Ève Tessier qui a été suggérée et qui a accepté un premier mandat. 

L’assemblée s’est terminée avec un mot d’Alphée Moreau, qui a tenu a remercier les gens de prendre soin du lac et de ce qui l’entoure, ce qui visiblement donne de bons résultats pour la dernière année. L’apport des commanditaires et partenaires a également été soulignée, puisqu’«ils permettent d’organiser des journées comme celle-ci», a conclu  M. Moreau. 

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?

C’est un grand pas en avant pour les Autochtones - 23.6%
Je ne pense pas que cela permettra de lutter efficacement contre les discriminations - 25%
J’attends de voir s’il y aura des actions concrètes pour me prononcer - 51.4%

Total des votes: 148