Publié le vendredi 12 mai 2017 14:33 | Mis à jour le mercredi 10 mai 2017 14:15

Algonquins du Lac Barrière : Manifestation à Montréal

Web de La Gatineau

LA GATINEAU - Les Algonquins du Lac Barrière ont manifesté jeudi à Montréal, devant les bureaux de Copper One, en opposition aux «tentatives de la compagnie d’entreprendre des activités d’exploration minière sans consultation ni consentement auprès de la nation algonquine du Lac Barrière». Les claims de la compagnie couvrent une partie de la réserve faunique La Vérendrye et du territoire avoisinant, incluant la source de la rivière des Outaouais.

Comme l’explique le Chef Casey Ratt de la Première nation algonquine du Lac Barrière, «malgré la suspension des claims par le gouvernent du Québec en février 2017, Copper One ne cesse de répéter son intention de poursuivre ces activités d’explorations». La compagnie devait se présenter devant la Cour supérieure du Québec vendredi 5 mai, pour faire annuler la suspension temporaire avant la date d’échéance prévue pour le 3 juillet. Copper One et le Gouvernement du Québec devaient comparaitre devant un juge pour entamer les procédures judiciaires.

Les Algonquins du Lac Barrière ont toujours refusé les activités minières sur les territoires pour lesquels Copper One détient des claims. Le territoire traditionnel et d’usage actuel des algonquins fait l’objet d’accords entre la communauté et les gouvernements du Québec et du Canada, concernant la gestion conjointe des ressources naturelles, notamment l’Accord trilatérale de 1991 et l’accord bilatérale de 1998. La communauté a accepté certaines formes de développement sur le territoire, mais a pris position contre les activités minières.

La communauté dénonce le fait que la Loi sur les mines n’oblige aucune consultation auprès des nations autochtones : «La Loi sur les mines manque également de ressources pour permettre la gestion intégrée du territoire afin de respecter les droits des peuples autochtones. Aussi, elle ne propose aucune mesure permettant à ces communautés de dire «non» aux activités minières sur des lieux de grande importance culturelle et écologique.»

«Nous sommes confrontés, encore aujourd’hui, à des claims miniers et à des projets miniers pour lesquels nous n’avons jamais été informés, consultés, ou donné notre consentement», dénonce le Chef Casey Ratt.

 

             Météo  •  Tourisme

Vous êtes un pêcheur ou un plaisancier et vous vous promenez sur plusieurs plans d’eau, lavez-vous votre embarcation/remorque avant chaque mise à l’eau pour débarrasser vos équipements d’une potentielle contamination par des espèces envahissantes ?