Francine Fortin élue mairesse : Première femme à la tête de Maniwaki

MANIWAKI– «Je tiens à remercier l’ensemble des citoyennes et citoyens qui, par leurs votes, viennent de me témoigner toute leur confiance, en me confiant pour la première fois la responsabilité de la mairie de Maniwaki.» Après une campagne électorale de plusieurs mois, c’est finalement Francine Fortin que les électeurs ont choisi pour succéder à Robert Coulombe. Elle a obtenu 37,13% des suffrages (669 votes). Michel Lyrette, avec 28,30% (510 votes), est arrivé deuxième. Il est suivi de Sylvain J. Forest (384 votes ; 21,31%) et Jacques Cadieux (239 votes ; 13,26%).

Francine Fortin est la première femme à prendre la tête de Maniwaki. Elle a gagné face à trois adversaires : les anciens conseillers Michel Lyrette et Jacques Cadieux ainsi que Sylvain J. Forest.

«Je mesure à la fois l’honneur qui m’est fait, mais également son importance et la responsabilité qui m’incombe pour l’avenir de notre ville, commente Francine Fortin. Je suis mairesse de tous les habitants de Maniwaki et, au-delà des sensibilités de chacun, des convictions personnelles  et des intérêts particuliers, nous nous devrons d’œuvrer dans le sens de l’intérêt général et du bien commun.»

Avant de solliciter un mandat de mairesse, Francine Fortin a été conseillère municipale durant quatre ans. Elle dit avoir découvert pendant son mandat «toute la force et toute la richesse de notre ville et ses habitants, mais également, parfois, la fragilité humaine, la détresse sociale et économique souvent invisible et silencieuse. J’y ai découvert surtout toute la capacité à mettre en pratique ces valeurs qui m’animent désormais. J’y ai découvert aussi toute l’exigence que réclame cette fonction d’élu et toute la responsabilité qui m’incombe».

Francine Fortin s’engage à travailler avec l’ensemble des conseillers «à la mise en place d’un plan d’action dans un esprit de dialogue et de concertation pour que ces actions prennent toute leur dimension au service des citoyens et citoyennes. Il nous faudra mobiliser l’engagement de tous. Aux côtés des élus, les partenaires auront un rôle essentiel et primordial. Je sais aussi que je pourrai compter sur l’ensemble des employés de la Ville de Maniwaki, eux aussi capables de se mobiliser pour la qualité des services aux citoyennes et citoyens. Ma priorité, ce sont les citoyennes et citoyens de Maniwaki et nous serons à l’écoute».

Francine Fortin tient à saluer le travail de Robert Coulombe, qui a décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat, ainsi que des conseillers sortants Rémi Fortin, Charlotte Thibault et Estelle Labelle, qui n’ont pas été réélus : «Je voudrais vous dire merci d’avoir été au service de la ville de Maniwaki pendant toutes ces années. J’essayerai, avec l’ensemble des membres du conseil, de me montrer digne.» La nouvelle mairesse tient par ailleurs à remercier toutes les personnes qui l’ont encouragée durant sa campagne.

Le nouveau conseil

Autour de la table du conseil, c’est un changement complet. Au siège #1, Marc Gaudreau l’a emporté par 169 votes-53,48% contre Daniel Morin qui a obtenu 147 votes-46,52%. Au siège #2, Sonny Constantineau a été élu sans opposition. Au siège #3, Maurice Richard, avec 113 votes-43,30%, succède à la conseillère sortante Estelle Labelle qui a obtenu 100 votes-38,31%. Richard Carpentier, également candidat à ce poste, a eu 48 votes-18,39%. Au siège #4, Madeleine Lefebvre, avec  139 votes-46,03%, est la nouvelle conseillère. Ses adversaires, Marcel Fournier et Louis-Philippe Larivière, ont obtenu respectivement 98 votes-32,45% et 65 votes-21,52%. Philipe Laramée, avec 182 votes-68,16%, a remporté le siège #5. Il succède à la conseillère sortante Charlotte Thibault qui a obtenu 85 votes-31,84%. Enfin, le siège#6 revient à Sophie Beaudoin, 187 votes-54,84%, qui a gagné face au conseiller sortant Rémi Fortin, 154 votes-45,16%.