Après quatre ans d’absence : Réal Rochon revient à la mairie

GRACEFIELD – Cette fois-ci, Réal Rochon était certain de son coup. Il retourne à la mairie de Gracefield après avoir été défait en 2013. Il a obtenu 689 votes, 294 de plus que son plus sérieux rival, Paul Caron.

Réal Rochon renoue avec la mairie de Gracefield.

La mairesse sortante, Joanne Poulin, a obtenu 362 voix. «Je me suis très rapidement aperçu lors de ma campagne, que les politiques de Mme Poulin ne faisaient pas l’affaire des contribuables. J’ai bien noté les priorités exprimées par les électeurs : l’entretien et la réfection des chemins en tout premier lieu et les dépenses inutiles par les dirigeants au niveau des achats. Les gens sont offusqués et tiennent à ce que les cordons de la bourse soient mieux suivis.»

À l’œuvre dès lundi

Réal Rochon, qui n’a pas dormi de la nuit de dimanche à lundi, était au centre administratif de Gracefield dans la matinée de lundi. Il s’est informé d’un problème d’entretien sur un chemin municipal. «Je dois rencontrer le directeur général, M. Bernard Caouette, dès aujourd’hui, lundi, ou au plus tard demain pour faire le point avec lui. Je serai assermenté à titre de maire de Gracefield au plus tard lundi prochain.»

Quant à la préfecture, le maire Réal Rochon, a indiqué qu’il fallait se rallier au préfet, nouvellement élue, Chantal Lamarche. «Je veux être un leader pour ma municipalité à la table du conseil des maires de la MRC. Je veux aller chercher tout ce qui est primordial pour Gracefield au conseil des maires tout en supportant notre préfet, Chantal Lamarche.»

Le maire a indiqué que le party de Noël de la Maison Amitié de la Haute-Gatineau, dont il préside le conseil d’administration, aura lieu au Resto Chez Martin à Gracefield le 1er décembre prochain.

Le conseil municipal

Le conseiller Claude Gauthier a été réélu au siège # 1 avec 673 voix contre 605 pour Mélanie Lefebvre et 137 pour Manon Ferland. Alain Labelle a conservé son poste au siège # 2 avec 682 voix contre 368 pour Valérie Collin et 350 pour Jocelyne Danis. Mathieu Caron est le nouveau conseiller municipal au siège # 3. Il a défait la conseillère sortante Jocelyne Johnson par 633 voix contre 558. Mario St-Amour a obtenu 201 votes.

Kathy Barbe, au siège # 4, a surpris beaucoup d’observateurs en récoltant 457 voix contre 402 pour Jean-Marie Gauthier, ex-directeur général de la Ville de Gracefield. Madeleine Desrosiers-Caron, avec 303 votes, et Nathalie Barbe, avec 233 voix, ont suivi dans l’ordre. Hugo Guénette a surpris le conseiller sortant, Bernard Caron, en récoltant 872 voix contre 529. Finalement, Bernard Duffy, avec 474 voix contre 448 pour Jean- Philippe Caron et 440 pour Claire Rondeau, a été élu conseiller au siège # 6, laissé vacant par le départ de Claude Blais.