Nicolas Malette : Le plus jeune maire de la MRC

CAYAMANT – Il sera le plus jeune maire à siéger à la table du conseil des maires de la MRC. Nicolas Malette, après avoir été conseiller municipal, a été élu à la tête de la municipalité de Cayamant par 330 votes, soit 55%. Il l’a emporté face à Suzanne Vallières (233 votes ; 38,83%) et Mariette McMillan (37 votes ; 6,17%).

Nicolas Malette succède à Chantal Lamarche à la mairie de Cayamant.

«Je suis très heureux, c’est un mandat assez clair avec plus de 50% des voix, commente Nicolas Malette. Je tiens à remercier la population de m’avoir accordé sa confiance. C’est sûr que c’est un gros mandat, surtout que je termine mes études en décembre. Le début de mandat va être très occupé. La pression va être forte au début. Mais je suis prêt, j’ai fait un choix éclairé. Le travail m’attend et je vais m’y mettre au plus vite.»

Ses priorités sont de «travailler sur l’amélioration des infrastructures routières, tant nous-mêmes qu’avec les gouvernements provinciaux et fédéraux. On va regarder de près la taxe foncière pour voir comment on peut avoir le même niveau de revenus à la municipalité sans demander aux citoyens de payer plus et en ayant le même niveau de services pour nos citoyens, avec un taux de taxe qui reste inchangé pendant quatre ans».

Nicolas Malette sera aussi amené à siéger à la table du conseil des maires. Chantal Lamarche, qui a été élue à la tête de la préfecture, est l’ancienne mairesse de Cayamant. Il a travaillé pendant quatre ans avec elle comme conseiller municipal et durant deux ans au conseil d’établissement du Cœur-de-la-Gatineau.    

Le nouveau conseil

Nicolas Malette sera entouré de plusieurs nouveaux conseillers et conseillères. Au siège numéro 1, Sylvie Paquette l’a emporté par 315 votes (52,94%), face au conseiller sortant Raymond Blais qui a obtenu 280 votes (47,06%). Au siège numéro 2, Robert Gaudette conserve son poste grâce à 305 votes (51,69%) contre 285 (48,31%) pour Suzanne Labelle Lamarche. Le siège numéro 3 revient à Mélissa Rochon qui a obtenu 370 votes (62,08%), contre 226 votes (37,92%) pour son adversaire Richard Poirier. Lise Crêtes conserve le siège numéro 4 par 409 votes (69,68%) contre 178 votes (30,32%) pour Ginette St-Amour. Même chose pour Philippe Labelle au siège numéro 5 : il a obtenu 220 votes (36,79%) contre 180 votes (30,10%) pour François Raizenne, 163 votes (27,26%) pour Karine Pelletier et 35 votes (5,85%) pour Jean Roy. Au siège numéro 6, Sonia Rochon l’a emporté par 321 votes (53,95%) face à Robert Berniquez qui a obtenu 207 votes (34,79%) et Robert Prud’homme qui a eu 67 votes (11,26%).