De gauche à droite : François Asselin, directeur régional de la CNESST ; Sophie Ouimet, conseillère en prévention jeunesse ; Jonathan Plante, conférencier ; Serge Lacourcière, directeur du Centre de formation professionnelle de la Vallée-de-la-Gatineau.

Importance de la santé et de la sécurité au travail : Jonathan Plante sensibilise les jeunes

LA GATINEAU – Pour une quatrième année consécutive, Jonathan Plante, un jeune charpentier-menuisier devenu paraplégique après une chute de hauteur sur un chantier de construction, participe à la tournée de sensibilisation de la CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail) dans les écoles secondaires, les centres de formation professionnelle et les cégeps du Québec. Il était de passage à la Cité étudiante de la Haute-Gatineau la semaine dernière afin de sensibiliser les élèves du Centre de formation professionnelle de la Vallée-de-la-Gatineau, du CFER et du Prédep de la Cité étudiante.

Jonathan Plante a présenté une conférence dans laquelle il livre un témoignage touchant et percutant. Son objectif : provoquer une réflexion pour sensibiliser les futurs travailleurs aux risques et aux conséquences des accidents du travail. Il explique comment le jour de son accident il a pris des risques afin de sauver dix minutes et à quel point ça a bouleversé sa vie ainsi que celle de son entourage.

Rappelons que chaque jour, au Québec, 28 jeunes sont victimes d’un accident du travail. Les personnes de 24 ans et moins sont particulièrement à risque d’avoir un tel accident, d’abord parce que leur mobilité en emploi est élevée. En effet, les semaines suivant l’embauche sont celles où les travailleurs, tous les âges confondus, sont le plus à risque de se blesser.

Au cours de la tournée effectuée en 2016, Jonathan Plante a sensibilisé plus de 4 700 jeunes aux conséquences d’un accident du travail. Pour en savoir plus sur la santé et la sécurité du travail chez les jeunes, visitez le site jeunesautravail.com