Fermeture permanente du chemin Paugan : Réunion extraordinaire ce soir

DENHOLM – Le conseil municipal de Denholm convoque ses citoyens pour une réunion extraordinaire ce vendredi à 18h pour discuter de la situation d’une éventuelle fermeture permanente du chemin Paugan, entre les intersections des chemins de la Nature et du Lac Saint-Charles, ainsi que le tronçon compris entre l’intersection du chemin Farrelton et le barrage Paugan.

Cela fait suite aux fortes pluies du 29 octobre. Dans son rapport préliminaire portant sur les dommages du chemin Paugan, l’ingénieur chargé de projet du Service de Génie municipal de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, Joël Lacroix, a résumé l’état des lieux par écrit : «Les dégâts consistent entre autres au lessivage du chemin sur plusieurs tronçons (plus de 3 mètres de profondeur par endroits sur plusieurs centaines de mètres de longueur), au glissement de section de sol aux abords du chemin, à l’arrachement de plusieurs ponceaux,  à la déstabilisation de talus, de murs parafouilles, et de glissières, etc.  Le passage de véhicules en tout genre est impossible sur de longs tronçons et n’est pas sécuritaire (marcheurs inclus). Nous vous recommandons donc fortement de vous assurer que le public n’ait pas accès aux divers sites touchés, du moins tant que les talus ne seront pas stabilisés.»

Joël Lacroix ajoute que «des travaux temporaires voire préliminaires pourraient être effectués afin de permettre le passage de véhicules, toutefois leurs coûts sont non négligeables.  Plusieurs études (stabilité,  hydraulique, etc.) devront être effectuées avant de pouvoir effectuer des travaux jugés comme «permanent».  Il est donc possible de penser qu’aucun travail «permanent» ne sera possible avant la période hivernale. De manière préliminaire et très grossière, nous sommes convaincus que les coûts des travaux de réfection de l’ensemble du chemin Paugan dépasseront le million de dollars. De plus, puisque ce type d’incident, bien que souvent de moins grande envergure, arrive régulièrement sur ce chemin, nous vous suggérons fortement d’effectuer des travaux de stabilisation/protection des berges aux abords du chemin et d’enrocher les fossés lorsqu’il est susceptible que la vitesse de l’eau qui les emprunte soit supérieure à 2m/s».

Outre le détour que cela engendrerait pour les résidents, la fermeture du chemin Paugan aurait des conséquences importantes pour les services d’urgence. De son côté, la députée-ministre Stéphanie Vallée dit vouloir que le chemin Paugan reste ouvert.