Yvon Quevillon : Candidat pour un nouveau mandat à la mairie

GRAND-REMOUS – Après avoir pris une pause pendant quatre ans, Yvon Quevillon souhaite obtenir un deuxième mandat en tant que maire. Il fait partie des trois candidats qui briguent la mairie de Grand-Remous. 

Aujourd’hui retraité, Yvon Quevillon a fait carrière dans le domaine des gaz industriels et médicaux. Il réside à Grand-Remous depuis 2006 et a déjà été maire de Grand-Remous de 2009 à 2013. Il souhaite revenir en politique municipale «pour servir mes concitoyens et concitoyennes et faire le maximum pour développer notre municipalité».

Le candidat a élaboré un programme qui comprend plusieurs thèmes. Communication : être à l’écoute de la population, s’assurer de maintenir une bonne communication avec les citoyens, rétablir le lien de confiance entre le conseil municipal et les citoyens, être transparent lors de prises de décisions par le conseil municipal, mettre sur pied un comité de citoyens. Économie : maintenir actif le comité de développement économique municipal, développer une saine relation d’affaires entre les pourvoyeurs et le conseil municipal, établir un partenariat d’affaires avec différentes instances afin de promouvoir le développement économique de la municipalité, promouvoir les attraits touristiques de la municipalité. Réseau routier : améliorer la voirie locale, travailler activement et en étroite collaboration avec le ministère des Transports du Québec pour la réfection de certains tronçons du chemin Baskatong. Budget municipal : gestion rigoureuse des revenus et des dépenses, établir les priorités des besoins de la municipalité selon les ressources financières disponibles. Service Internet : améliorer le réseau Internet sur le territoire de la municipalité. Activités sportives : développer un parc pour la pratique d’activités sportives pour les jeunes et moins jeunes de la municipalité, étude de coûts et de faisabilité pour un projet d’une piste cyclable et d’un sentier pédestre jumelé. Bénévolat : supporter les organismes communautaires et les bénévoles.

Yvon Quevillon se définit comme quelqu’un qui est «à l’écoute des gens. J’aime explorer ce qu’il serait possible d’obtenir à travers les différentes instances politiques pour redorer l’image de Grand-Remous. Je veux travailler en collaboration avec tout le monde, les citoyens, les gens d’affaires, les membres du conseil».

Alors que les précédentes années ont été marquées par certaines tensions à la fois au sein du conseil ainsi que entre les élus et certains citoyens, Yvon Quevillon dit être conscient qu’il a un défi à relever : «Je veux rétablir un climat de confiance entre les citoyens et le conseil municipal.»