Certains segments du chemin Pointe Confort seront pavés dans les prochaines semaines.

Sur les tronçons les plus problématiques : Trois kilomètres de pavage sur le chemin Pointe-Confort

GRACEFIELD – Le maire de Gracefield, Réal Rochon, a confirmé dans la matinée de lundi, que la direction régionale de l’Outaouais du ministère des Transports du Québec (MTQ), s’est engagée à paver, sur trois kilomètres, les segments les plus problématiques sur le chemin Pointe-Confort dont l’état laisse à désirer depuis de nombreuses années.

«Cette décision fait suite à une rencontre que nous avons tenue avec les autorités régionales tout récemment. Avec quelques collègues, nous avons amorcé les pourparlers afin d’améliorer le chemin Pointe-Confort, un axe routier important pour le développement de notre industrie touristique locale et régionale. C’est encourageant pour l’avenir de ce chemin», indique le maire Réal Rochon, très fier de cette décision qui laisse présager un engagement ferme de la part des autorités régionales du MTQ.

Le maire Rochon a également indiqué que des exercices préparatoires auront lieu au cours des prochains jours afin d’identifier les endroits les plus problématiques sur le chemin. Les travaux de pavage devraient suivre cette première analyse.

Rappelons que le chemin Pointe-Confort est l’axe routier principal qui permet l’accès au lac des Trente-et-un-Milles sur le territoire de la ville de Gracefield. Le chemin Pointe-Confort a fait l’objet de nombreux reportages dans la presse locale au cours des dernières années.

La préfète Chantal Lamarche avait indiqué, à la question d’un membre qui assistait à l’assemblée générale annuelle de la Coop de Gracefield il y a trois semaines à l’Érablière J.B. Caron, qu’elle allait en discuter avec le maire de Gracefield afin de faire pression sur la direction régionale de l’Outaouais pour qu’on investisse dans l’amélioration de ce chemin important pour les amateurs de sports de plaisance, de chasse et de pêche sportive. Il semble bien que la stratégie a fonctionné.