Au Centre sportif Gino Odjick : Un après-midi d’activités pour nouer des liens

MANIWAKI – La Direction de la protection de la jeunesse, la Sûreté du Québec et le Centre amitié autochtone de Maniwaki se sont associés dernièrement afin d’offrir un après-midi d’activités à des jeunes, au Centre sportif Gino Odjick. Une initiative mise en place grâce à la collaboration de la Ville de Maniwaki, qui a accepté de prêter gratuitement l’aréna, et de la Commission scolaire Western Québec.

Au programme : des parties de hockey et de ballon balais. Comme l’expliquent Daniel Latour, chef de service à la Direction de la protection de la jeunesse au Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, Charlotte Commanda, directrice du Centre amitié autochtone de Maniwaki, et Dany Dufour, de la Sûreté du Québec, «on sait qu’en faisant du sport, on créé des liens significatifs. On souhaite lever toutes les barrières liées à notre titres d’emploi pour créer des liens avec les jeunes et qu’ils se rapprochent de nous. On veut organiser des évènements comme ça pour échanger avec les jeunes».

Il s’agissait d’une première, qui a réuni une quarantaine de jeunes membres des Premières nations. Cette initiative aura permis de nouer des liens entre partenaires, entre les jeunes, ainsi qu’entre ces derniers et les partenaires.