Le comptoir l’Essentiel est affiché sur la façade de l’église de Blue Sea. Sur la photo, on reconnaît Mario Tremblay, Lousie St-Jacques, Sonia Latulippe, Gérard Lacaille, Agathe Dénommé, Pierrette Renaud, Paul Dénommé, le maire Laurent Fortin, la députée Stéphanie Vallée et Marielle Fortin.

Pour que les familles ne manquent de rien : Le comptoir alimentaire l’Essentiel

BLUE SEA – Le projet mijotait dans la tête du maire Laurent Fortin depuis quelques mois déjà. Après en avoir parlé avec ses collègues du conseil municipal au terme des élections de novembre dernier, la municipalité a décidé de lancer le comptoir alimentaire l’Essentiel et d’en confier les destinées à des forces vives du milieu.

«Je suis très heureux aujourd’hui. La municipalité a eu l’idée. Le projet a été confié à des bénévoles du milieu qui verront à son opération. La municipalité donne le feu vert aux membres du comité qui a été formé et ne leur demandera qu’une reddition annuelle des comptes pour l’exploitation. Je sais que des services alimentaires ont déjà été offerts à une dizaine de personnes de notre milieu. Je demande aux gens qui ont besoin de ce service de se manifester. Ils n’ont rien à craindre quant à la confidentialité de leur démarche», indique le maire Laurent Fortin qui a présidé la conférence de presse qui avait lieu vendredi afin d’officialiser le lancement du comptoir alimentaire l’Essentiel dont les locaux ont été offerts gracieusement par la fabrique locale à l’église de Blue Sea.

Le comité est formé

Pierrette Renaud dirige le nouvel organisme et elle était très fière de procéder à son lancement officiel. Elle a profité de l’occasion pour remercier la députée Stéphanie Vallée, Nathalie Larche de l’Entraide de la Vallée et Sonia Latulippe de Moisson Outaouais qui ont manifesté leur appui inconditionnel à l’organisme.

«L’Essentiel est un comptoir de dépannage alimentaire autonome qui permet d’offrir durant toute l’année de la nourriture aux familles démunies de Blue Sea afin de lutter contre la faim. Nous voulons répondre aux besoins essentiels en partageant des denrées avec des familles vulnérables de notre communauté. Notre comptoir est situé dans l’église et fera les dépannages à tous les troisièmes jeudi du mois entre 9h et midi aux personnes et familles qui rencontreront les critères d’admissibilité établies par le conseil d’administration de l’Essentiel», précise Pierrette Renaud qui fait partie du conseil d’administration en compagnie de Paul Dénommé, Marielle Fortin, Gérard Lacaille, Agathe Dénommé, Louise St-Jacques et Sandra Lauriault.

Moisson Outaouais

Sonia Latulippe de Moisson Outaouais indique que les statistiques ne manquent pas. Au moins 29 000 personnes sont en position précaire au niveau de l’alimentation en Outaouais et le tiers sont des enfants. Près de 33 organismes gravitent autour de Moisson Outaouais.

«La faim est inadmissible dans une société riche comme la nôtre. Blue Sea a décidé de se prendre en mains et Moisson Outaouais est là pour aider les 33 organismes qui en font partie d’un coin à l’autre de l’Outaouais et dans les quatre MRC qui la compsent.»

C’est une superbe initiative pour rejoindre plus de personnes. C’est l’avis de la députée de Gatineau, Stéphanie Vallée. «À Blue Sea, on sait que l’esprit communautaire est très fort. Je ne peux qu’appuyer cette initiative. Ce qui est bien avec Moisson Outaouais, que je connais bien, c’est que les denrées qui sont récoltées sont redistribuées partout en Outaouais où le besoin se manifeste. Je vais discuter avec le maire Laurent Fortin afin d’ajouter une aide financière à ce projet à même le programme d’Aide au soutien au travail bénévole.»

«Trois conseillers(ères) municipaux (Paul Dénommé, Gérard Lacaille et Marielle Fortin) font partie de l’organisme l’Essentiel mais je tiens à dire qu’ils participent à ce comité par choix personnel et qu’ils n’y représentent aucunement la municipalité.»