Projet de garage municipal: Mandat à l’ingénieur de la MRC

KAZABAZUA – La municipalité travaille toujours sur son projet de nouveau garage municipal. Durant leur rencontre de mars, les membres du conseil municipal ont adopté une résolution afin de mandater l’ingénieur de la MRC pour avoir une estimation des coûts. «On est en train de regarder les coûts et planifier une stratégie, explique le maire, Robert Bergeron. Le précédent conseil municipal avait autorisé l’achat de la structure métallique. Maintenant, il faut planifier l’étude des sols, la plateforme de ciment, etc. Donc on demande à l’ingénieur de la MRC de nous préparer des plans et une estimation des coûts.»
Durant la même rencontre, les élus ont adopté une résolution, comme plusieurs autres municipalités val-gatinoises, afin de protester contre la vague d’éliminations de guichets automatiques et de fermetures de points de services de Desjardins en Outaouais. Robert Bergeron confirme cependant que pour le moment il n’y a aucune menace sur le point de services de Kazabazua, puisqu’il dessert aussi les municipalités de Lac Sainte-Marie et Low.
Les membres du conseil ont adopté une résolution afin de manifester leur intérêt à participer à une étude visant la mise en commun d’équipements, d’infrastructures, de services et/ou d’activités en milieu municipal, entre les municipalités de Denholm, Lac Ste-Marie, Kazabazua et Low. L’objectif est bien sûr de faire des économies. «On a décidé de voir s’il n’y aurait pas la possibilité de travailler ensemble pour réduire les coûts, explique Robert Bergeron. On pourrait par exemple travailler ensemble pour le service des déchets, les boues septiques, se prêter de la machinerie ou acheter ensemble un équipement. Aussi, si en 2020 il faut collecter le compost, il va falloir acheter des nouveaux bacs roulants et possiblement un nouveau camion, donc les quatre municipalités aimeraient planifier une stratégie pour se préparer.» Un mandat sera donc confié à une firme externe spécialisée afin qu’elle effectue des études préliminaires internes, notamment pour recenser les équipements de chaque municipalité, et voir si une mise en commun serait possible et intéressante.
La municipalité de Kazabazua désire participer au projet pilote du ministère des Transports en installant des radars pédagogiques aux deux entrées de la municipalité par la route 105. Ces radars rappellent aux usagers de la route la vitesse à laquelle ils doivent circuler. Ce projet pilote permettra de vérifier dans quelle mesure les radars pédagogiques peuvent influencer à la baisse la vitesse des conducteurs. Par ailleurs, une demande sera adressée au ministère des Transports afin que la vitesse à l’entrée sud de Kazabazua soit limitée graduellement à 90 puis 70 et 50 km/h, alors qu’actuellement la vitesse passe directement de 90 à 50 km/h. La municipalité souhaiterait la même chose pour son entrée nord, ou que le panneau limitant la vitesse à 50 km/h soit déplacé plus en amont, avant le restaurant Lachapelle.
À noter que pour les personnes intéressées, l’Association culturelle, sociale et âge d’or proposera un transport pour que les personnes du sud de la MRC puissent aller magasiner à Maniwaki en prévision des fêtes de Pâques. Rendez-vous vendredi 23 mars. Les gens intéressés peuvent appeler à la bibliothèque au 819-467-2852 poste 106. L’organisme organise la même initiative chaque année à Noël.