Conseil municipal : Demande pour une tour cellulaire

MONTCERF-LYTTON – Afin d’améliorer la réception pour les cellulaires, le conseil municipal a, durant sa rencontre de mars, adopté une résolution pour adresser une demande à Bell Canada pour l’installation d’une tour sur le chemin de Lytton. «C’est un dossier qui nous tient à cœur, commente le maire, Alain Fortin. Le signal cellulaire à Montcerf-Lytton est faible. Aujourd’hui, c’est un service qui est une nécessité. Certaines personnes n’ont que des téléphones cellulaires et ça leur prend un signal potable.» Si Bell accepte, un terrain a déjà été identifié pour accueillir la tour.
Dernièrement, dans le cadre des programmes Québec branché et Brancher pour innover, quatre projets ont été annoncés dans la région de l’Outaouais. Il est prévu qu’en tout, 1 786 foyers auront accès à des services Internet haut débit dans la région. Parmi les quatre projets sélectionnés, tous présentés par Bell Canada, l’un concerne le secteur de Montcerf-Lytton, Bois-Franc, Aumond et Egan-Sud. Durant sa rencontre de mars, le conseil municipal de Montcerf-Lytton a donc adopté une résolution afin d’appuyer officiellement ce projet. «Présentement, on n’en sait pas plus sur le projet, explique Alain Fortin. On sait juste que, lorsque Bell aura reçu notre résolution, ils vont entrer en contact avec la municipalité. En parallèle, on va continuer à mettre la pression pour avoir un déploiement d’autres tours sur notre territoire.»
Les élus ont décidé de déposer une demande d’aide au Programme d’aide au compostage domestique et communautaire. «On voudrait que les gens embarquent plus dans le compostage, explique Alain Fortin. Il faut pour cela continuer la sensibilisation. Les matières organiques représentent ¾ d’un sac poubelle, donc c’est très coûteux quand elles partent à l’enfouissement. Moins on va avoir de déchets enfouis, moins ça va coûter cher, donc ça va se refléter sur les comptes de taxes.»
Les commerçants, agriculteurs, partenaires de la municipalité, sont conviés à un deuxième déjeuner causerie le 7 avril. Il sera animé par Marc Cloutier, du service de développement économique de la MRC, et la préfète Chantal Lamarche. L’objectif est de compiler des idées pour élaborer un plan de développement. Par la suite, la municipalité rencontrera les résidents pour présenter le résultat de la réflexion.
Autre dossier travaillé : demander au gouvernement la mise en place d’incitatifs pour que des entreprises s’installent en milieu rural, ce qui aiderait au développement de municipalités dévitalisées comme Montcerf-Lytton.