Recherche et sauvetage hors route : Plus d’outils d’intervention pour l’ASO

MANIWAKI – Après un an de pourparlers, l’Association de Sauvetage de l’Outaouais (ASO), dont le centre d’opérations est situé à Maniwaki, en est finalement venue à une entente avec l’Association de Sauvetage de Laval (ASL) et sera dorénavant beaucoup mieux équipée pour la recherche et le sauvetage hors route.
L’ASO avait fait l’objet d’un reportage dans La Gatineau en mars 2017. Le président de l’organisme, Michel Roy, avait alors indiqué que des négociations avaient débuté avec des gens de Laval dont le sujet portait sur la recherche et le sauvetage hors route. L’ASO a récemment reçu des véhicules et de l’équipement provenant de l’ASL.

Un beau geste de collaboration
Quand les gens de Laval ont appris que leurs collègues de l’ASO n’avaient pas les équipements nécessaires pour effectuer la recherche et le sauvetage hors route, ils ont décidé d’offrir à l’ASO deux motoneiges, deux quads, un véhicule côte-à-côte et trois civières médicales. En plus de ce prêt d’équipement, l’ASL entend collaborer avec l’ASO en offrant ses connaissances dans le domaine.
Par ce prêt d’équipement, l’ASO dispose de tous les équipements pour effectuer la tâche. Elle se retrouve même dans une situation privilégiée par rapport à des organismes similaires en Outaouais et au Québec.
Afin d’améliorer les chances de succès dans les opérations de recherche et de sauvetage dans la région, l’ASO sera contactée plus rapidement par la Sûreté du Québec afin d’améliorer le délai d’intervention.