Le maire de Gracefield, Réal Rochon.

Descente à l’eau de la Baie Matte : Gracefield donne suite aux plaintes

GRACEFIELD – Les élus de Gracefield ont décidé de porter une oreille attentive aux plaintes de leurs citoyens concernant la nouvelle descente de mise à l’eau de la Baie Matte sur le lac des Trente-et-un-Milles dans la municipalité de Gracefield.
Rejoint alors qu’il était en réunion avec ses homologues de la région à Maniwaki, dans la matinée de mardi, le maire de Gracefield, Réal Rochon, a confirmé que la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau avait accepté de jeter un coup d’œil à la descente de mise à l’eau de la Baie Matte lors d’un exercice de simulation de mise à l’eau d’une embarcation le printemps prochain.
«La MRC est même disposée à rectifier le tir s’il le faut. Les contribuables se plaignent du fait qu’ils doivent reculer trop loin pour mettre leur bateau à l’eau si bien qu’ils sont parfois obligés de prendre des bains forcés. Le Service de génie civil de la MRC va se pencher sur la problématique. Nous voulons que nos contribuables sachent que nous donnons suite à leurs demandes».

Parc régional
Le maire Rochon a également confirmé que la Ville de Gracefield avait accepté d’injecter 23 000 $ dans la Corporation du Parc régional du lac des Trente-et-un-Milles pour l’année 2018. «C’est la dernière année où nous avons un droit de retrait du parc régional. Nous allons en discuter avant de décider quoi que ce soit».