Le souper d’antan : Cayamant tient à ses traditions

LA GATINEAU – La soirée d’antan organisée samedi dernier dans le cadre du centenaire de la paroisse St-Roch de Cayamant a été un succès. «Les gens se sont amusés, commente Jacqueline Brousseau, présidente du comité organisateur du centenaire. C’était comme dans le bon vieux temps. Gilbert Bourgeois a mis une ambiance festive au son de sa musique du bon vieux temps pendant le souper. Nous avons visionné des photos des anciennes maisons et coutumes de l’époque ainsi qu’un diaporama de l’historique de la paroisse. En plus, il y a eu beaucoup de photos de première communion et de confirmation des personnes de la génération des septuagénaires.»
Jacqueline Brousseau ajoute que «Denise Latour ainsi que quelques personnes ont raconté des histoires drôles. Jacqueline Crêtes nous a parlé dans un vocabulaire appartenant à nos ancêtres. Fernand Brousseau nous a entraîné dans une suite de chansons à répondre, ainsi que Aurèle Cousineau, Hélène Labelle, Rollande Joanisse, Gilbert Bourgeois et Jocelyn Cousineau. Le père Sony Jaboin a entonné une chanson en créole. Nous avons aussi chanté des chansons folkloriques.»
Jacqueline Brousseau tient à remercier toutes les personnes qui ont participé : «Sans vous, l’ambiance n’aurait pas été aussi agréable. Nous avons festoyé dans une atmosphère simple et familiale. Ghislaine et Fernand Brousseau, Jacqueline Crêtes, Suzanne Marchand, Rollande Joanisse et Rolland Cousineau ont pris en main la décoration de la salle avec des objets anciens et des banderoles du centenaire. Nous tenons à remercier sincèrement notre prêtre, Mario Thibault, qui a organisé ce souper avec les Chevaliers de Colomb et la collaboration de son équipe de cuisiniers et cuisinières. Le repas d’antan était savoureux et concocté avec amour par Léona Matthews, Françoise Lapratte, Omer Larivière, Denise Lacaille Parker, Marie-Jeanne Landers, Charlotte et Damien Labelle et Denise Lévesque. Ce fut un vrai régal comme dans le temps de nos grands-mères. Un grand merci du fond du cœur. Le comité du centenaire s’est occupé des nombreux desserts d’antan. Tout cela fut accompagné par le bon pain de ménage de Anne-Marie Cousineau dont elle nous a fait cadeau. Un grand merci à tous ceux et celles qui ont collaboré de toutes sortes de façon. Merci aussi à la municipalité qui nous offre gratuitement sa salle et au Comité de l’âge d’or qui nous prête la cuisine et tous ses accessoires. Tous unis, nous sommes forts et fiers de nous.»
Les profits serviront à défrayer une partie des dépenses liées aux activités du centenaire. «Depuis début de février, les discours au sujet des familles des ancêtres sont vraiment intéressants, conclut Jacqueline Brousseau. Les orateurs sont bien préparés et dynamiques. Ces discours resserrent les liens entre les personnes dans les familles et nous font remémorer nos ancêtres qui ont vécu à Cayamant. Dimanche prochain, le 11 mars, ce sera la famille St-Amour qui sera à l’honneur. On poursuivra le 18 avec les familles Fradet et Mercier pour terminer avant Pâques avec la famille Paquette du Lac à Larche. Nous continuerons ainsi après Pâques jusqu’à la fin de l’année.