Nouvelle structure organisationnelle : La MRC veut combler des postes

GRACEFIELD – Les élus de la région ont résolu d’appuyer la nouvelle structure organisationnelle de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau (MRC-VG) proposée par la direction générale et de ce fait donner le feu vert afin de procéder aux nominations et embauches qui seront entérinées par le conseil des maires à une séance ultérieure.
Les postes, actuellement vacants au sein de l’organisation, seront comblés dans le respect de la masse salariale disponible et prévue au budget 2018 de la MRC-VG. Ces ajustements font suite à la croissance exceptionnelle de la MRC au cours des dix dernières années tant par de nouvelles compétences consenties par le gouvernement que par des délégations par les municipalités de son territoire.

Changements organisationnels
Plusieurs changements dans plusieurs services sont nécessaires afin de maintenir le cap dans divers domaines dont la prise en charge des boues de fosses septiques sur le territoire ; l’obligation de la tenue à jour et de l’application d’un Plan de gestion des matières résiduelles ; la prise en charge du traitement des matières résiduelles et l’ouverture d’un écocentre ; la prise en charge des baux de villégiature ; la prise en charge de la réglementation sur les rives du littoral ; l’obligation de tenue à jour et d’application d’un schéma de couverture de risques en sécurité incendie ; l’ouverture d’un service de génie civil ; l’abolition des structures de Tourisme Vallée-de-la-Gatineau et du CLD et l’intégration dans les fonctions directes de la MRC ; les cours d’eau et l’établissement d’un point de services de la MRC à Maniwaki.
Cette décision des élus sur la nouvelle structure fait suite à un rapport d’étude de la structure organisationnelle de la MRC qui a été commandée par la Fédération québécoise des municipalités (FQM) à l’automne 2017. Dans le cadre de son mandat, la FQM a rencontré tous les cadres de la MRC ainsi que certains élus, préalablement à la rédaction de son rapport. La direction générale de la MRC a également produit un rapport qui a été analysé par les membres du Comité de l’administration générale de la MRC.
Gestion du territoire
Pour donner suite à cette résolution, les élus de la région en ont adopté une autre concernant la nomination de Dominic Lauzon au poste de directeur de la gestion du territoire aux conditions de travail prévues à la Politique du personnel.
Nous connaîtrons l’ampleur des coûts reliés à cette nouvelle structure au cours des prochaines semaines.