La préfète Chantal Lamarche et Chantal Leduc, agronome agente de développement du Plan de développement de la zone agricole (PDZA), en compagnie du maire de Denholm Gaétan Guindon, de Pierre Côté et de Daniel Patry, du comité de suivi du PDZA.

Banque de terres agricoles : Lancement du service de l’ARTERRE

LA GATINEAU – La MRC de la Vallée-de-la-Gatineau a lancé le service l’ARTERRE sur son territoire, à l’occasion d’une conférence de presse lundi, à Gracefield, animée par la préfète Chantal Lamarche et Chantal Leduc, agronome agente de développement du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) et agente de maillage. L’ARTERRE, soit la création d’une banque de terres, est l’un des projets importants qui avait été identifié dans le PDZA.
L’ARTERRE est un service de maillage axé sur l’accompagnement et le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires. Il privilégie l’établissement de la relève par la reprise de fermes (qui n’ont pas de relève identifiée), l’acquisition ou la location d’actifs, et la mise en place de partenariats afin d’assurer la pérennité des entreprises et du patrimoine agricole du Québec. Pourquoi le nom de l’ARTERRE ? Il fait référence au cœur, à la passion, à la terre, à ce qui est vivant.
Pour la visibilité provinciale, la promotion et l’encadrement qui l’entoure, la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau a décidé de se joindre à ce projet provincial coordonné par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec. L’équipe de coordination accompagne les régions dans le déploiement de leur service local de maillage.
L’ARTERRE vise à encourager le démarrage de nouvelles entreprises agricoles ; dynamiser l’occupation du territoire agricole et les milieux ruraux ; soutenir l’établissement en agriculture, autant par le démarrage que le transfert d’entreprises agricoles ; valoriser et créer des richesses par la mise en exploitation de terres ou d’entreprises non valorisées ; retenir des jeunes en région et attirer de la relève sur son territoire ; contribuer au développement sur les plans économiques, sociaux, démographiques et paysagers.
L’ARTERRE, c’est plus qu’une banque de terres. C’est aussi un service d’accompagnement pour les propriétaires fonciers, les agriculteurs et les aspirants-agriculteurs, afin de créer des jumelages. La démarche comprend l’inscription et la qualification, l’évaluation des besoins, la détermination du profil recherché, la recherche de candidats pour le jumelage, l’orientation vers les ressources professionnelles, le soutien à la négociation et à la rédaction d’ententes, l’aide au transfert de ferme et à la reprise.
À l’échelle locale et régionale, les services de l’ARTERRE sont offerts par l’agent de maillage, ici Chantal Leduc. Son rôle est le recrutement, l’évaluation, l’accompagnement au jumelage des candidats, le soutien dans la préparation et la conclusion d’une entente. Un encadrement personnalisé tout au long de la démarche de maillage entre les candidats facilite le démarrage de nouvelles entreprises par l’acquisition ou la location d’actifs, la mise en place d’un partenariat d’affaires pour l’acquisition ou pour l’exploitation, l’identification d’une relève potentielle ou d’un cédant pour le transfert d’une entreprise agricole.
L’ARTERRE s’adresse aux propriétaires fonciers dont les terres ne sont pas exploitées, qui veulent les mettre en valeur et aider des aspirants-agriculteurs dans le démarrage de leur entreprise. Le service s’adresse également aux agriculteurs qui n’ont pas de relève identifiée et qui veulent vendre ou transférer leur entreprise à une relève non apparentée. Bien entendu, ce service s’adresse aux aspirants-agriculteurs, c’est-à-dire aux gens de tous âges qui cherchent une terre ou une entreprise pour s’établir en agriculture.
Comme l’a expliqué Chantal Leduc, «on a des forces dans la Vallée-de-la-Gatineau, quand on parle du prix des terres qui n’est pas élevé comparé à d’autres régions, de la disponibilité des terres, de la très bonne qualité des terres, de la proximité de Ottawa-Gatineau».
La MRC invite les personnes intéressées, propriétaires fonciers, agriculteurs et aspirants-agriculteurs à s’inscrire à l’ARTERRE en communiquant avec Chantal Leduc au 819-463-3241 poste 235 ou par courriel au pdza@mrcvg.qc.ca