Éric Bernatchez, de Premiers soins Haute-Gatineau, en compagnie de Martin Roy, propriétaire de la pharmacie Jean-Coutu de Maniwaki.

Pour faire face aux arrêts cardio-respiratoires : Le Jean Coutu se dote aussi d’un défibrillateur

MANIWAKI – Le fait que deux jeunes aient survécu à un arrêt cardio-respiratoire, l’un il y a quelques mois dans le magasin JO Hubert et l’autre dernièrement à la Cité étudiante, semble avoir éveillé les consciences sur l’importance de se doter d’un défibrillateur.
À l’école secondaire, deux autres ont été ajoutés au premier qui a sauvé la vie de l’élève. Par la suite, la pharmacie Jean Coutu a décidé aussi de s’équiper, via Premiers Soins Haute-Gatineau qui a offert une commandite de 550$.