Nicole Huard-Durocher, Laura Raymond et Louise Bergeron soulignent les 81 ans de leur amie Marie-Thérèse Kazeef (chandail rouge).

Association culturelle, sociale et de l’âge d’or :Une onzième année bien remplie

Sur la photo, on reconnaît Robert Bergeron, Jean-Pierre Rochon,Laura Raymond, Nicole Huard- Durocher, Marie-Thérèse Kazeef, André Rochon, Louise Bergeron, Daniel Gainsford, le conseiller municipal Paul Chamberlain, Jean-Pierre Durocher et Imran Hamdad, travailleur de proximité à Low. Kevin Morris était absent.

KAZABAZUA – C’est dans un esprit de franche camaraderie que s’est tenue la 11e assemblée générale annuelle de l’Association culturelle, sociale et de l’âge d’or de Kazabazua (ACSADK) à la bibliothèque locale jeudi soir dernier.
Le président sortant, Robert Bergeron, réélu à son poste au terme des élections, a animé la rencontre et dressé le bilan de l’année 2017 qui s’avère très positif pour l’avenir. «Nous terminons l’année avec une somme de 20 371,22 $ en caisse et un bénéfice net opérationnel de 9 865,56 $ auquel nous ajoutons notre part du Fonds de soutien au développement des communautés du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSS-O) de 3 240 $ pour un total de 16 200 $. Nous sommes fiers de toutes nos réalisations en 2017 alors que plusieurs projets ont été menés de front.»
Les résultats financiers de l’organisme reflètent bien la situation financière de l’association au 5 décembre 2017 selon le réviseur, Ron Laflamme. Les finances ont été vérifiées par Jacques Raymond, Jean-Pierre Rochon et Robert Bergeron, membres du comité de vérification.

Un organisme actif
Les dirigeants de l’ACSADK sont particulièrement heureux de la conclusion positive de plusieurs activités en 2017 dont la vente de livres usagés et de garage en mai dernier, le théâtre extérieur avec Nouvelle Génération, le Festival des canneberges en octobre 2017, le comité jeunesse Être et devenir qui a terminé l’année avec succès.
Le directeur du projet Être et devenir, Daniel Gainsford, parle d’un soutien indéfectible des partenaires financiers dont les municipalités de Denholm (2 500 $), Lac Sainte-Marie (2 500 $), Kazabazua (3 500 $ à venir en 2018) et Low (2 500 $). Il faut y ajouter la contribution financière du CISSS-O de 16 200 $ se terminant le 31 mars 2018. Le ministère de la Sécurité publique du Québec injecte la somme de 35 000 $ dans le projet jusqu’en décembre 2018.
«Notre tournoi de balle a rapporté la somme de 914 $ et Services Canada qui finance l’embauche de deux étudiants qui équivaut à la somme de 6 424 $. C’est sans compter sur la collaboration du Carrefour Jeunesse Emploi de la Vallée-de-la-Gatineau qui injecte 2 000 $ en plus d’une participation similaire à la Coopérative de travailleurs-jeunesse et de l’addition de la somme de 2 000 $ par la municipalité de Low pour une participation totale de 4 000 $ de cette municipalité dans notre projet. C’est fantastique. Il faut continuer de s’occuper de nos jeunes qui sont l’avenir de nos communautés», précise Daniel Gainsford.
L’ACSADK continuera d’être active dans son milieu en 2018 et reviendra avec sa vente de livres usagés et de garage le 12 mai et le 1er septembre, le Festival des canneberges 2018 qui se tiendra sur deux jours, les 6 et 7 octobre.
«Je remercie les membres de notre conseil d’administration, nos membres et tous nos bénévoles qui oeuvrent en équipe dans l’organisation de diverses activités dans notre communauté», indique le président Robert Bergeron, qui est également trésorier, qui préside le comité formé de Laura Raymond, vice-présidente, Jacques Raymond, secrétaire, Kevin Morris, directeur-jeunesse, Jean-Pierre Rochon, André Rochon et Marie-Thérèse Kazeef, dont c’était l’anniversaire jeudi dernier. Elle a eu droit à un succulent gâteau et a soufflé sur les bougies à la grande joie de ses collègues.