Reprise du bureau de la SAAQ : Des commerces seraient intéressés

GRACEFIELD – Lors de la présentation des prévisions budgétaires de 2018, le maire Réal Rochon avait annoncé la fermeture du bureau de la SAAQ à compter du 27 avril. Cela fait partie des coupures mises en place afin de limiter la hausse du compte de taxes. Réal Rochon avait alors expliqué que ce bureau «a coûté aux contribuables de Gracefield la somme de 26 900$ en 2017 et aurait coûté plus de 30 000$ en 2018, sachant que plus de 50% des utilisateurs proviennent d’autres municipalités que la nôtre et aucune d’entre elles ne voulait contribuer financièrement».
Durant la rencontre de février du conseil municipal, les élus ont ratifié la correspondance envoyée à la directrice régionale de la SAAQ annonçant que la Ville de Gracefield souhaite résilier le contrat concernant le point de service à la Caisse Desjardins de Gracefield, à compter du 27 avril. Conformément au contrat signé, la Ville paiera la somme de 5 000$ en guise de pénalité. Réal Rochon a cependant expliqué que «on a eu plusieurs demandes de commerces qui seraient intéressés à prendre le bureau de la SAAQ. On va regarder pour que le service demeure à Gracefield. Selon nos calculs lors de la confection du budget, le conseil est venu à la conclusion qu’on doit passer le flambeau à une entreprise privée. On ne fait pas ça de gaieté de cœur mais on va essayer de garder le service à Gracefield par tous les moyens à notre disposition».

Convention collective
Durant la même rencontre, les élus ont validé les modifications apportées à la convention collective des employé(e)s de la Ville. «C’est dans la lignée de la décision des employé(e)s de diminuer les augmentations salariales pour 2018 et 2019 de 0,5%, soit 1,5% d’augmentation au lieu de 2%, explique Réal Rochon. En échange, nous avons convenu avec le syndicat d’une prolongation du terme de la convention collective de trois ans avec une hausse salariale de 1,5% seulement pour ces trois années.»

Souffleuse à neige
Parmi les autres coupures, le conseil a annulé le projet d’achat d’une souffleuse à neige et décidé de procéder à l’enlèvement de la neige du secteur village à l’aide des rétrocaveuses.

Camp de jour
La Ville recevra 15 000 $ du ministère de la Famille pour offrir un nouveau camp de jour pour les enfants de 5 à 12 ans.