Fermeture du chemin Paugan : Les discussions se poursuivent

DENHOLM – Le maire, Gaétan Guindon, a profité de la rencontre de février du conseil municipal pour informer les citoyens sur la situation du chemin Paugan. «On a eu une rencontre avec des représentants du ministère des Transports, du ministère de la Sécurité publique et de Mme Vallée, explique-t-il. On est en discussion avec les deux ministères et on sent qu’il y a une ouverture très intéressante pour régler le dossier c’est-à-dire faire les réparations et remettre à niveau pour pas que ça se reproduise à nouveau, sans que ça coûte les yeux de la tête à la municipalité. Le deuxième objectif quant à la reprise du chemin Paugan par le ministère, ce n’est pas dans les cartes. Donc pour le moment, notre première préoccupation c’est d’être en mesure de rouvrir le chemin Paugan.»
Durant la même rencontre, le conseil a adopté une résolution pour mandater le service de génie municipal de la MRC Vallée-de-la-Gatineau de déposer au nom de la municipalité de Denholm une estimation totale des dommages causés au chemin Paugan, suite au sinistre du 30 octobre 2017, au Ministère des Transports et au ministère de la Sécurité publique.

Demande d’aide financière de la CoLoC
Parmi les autres points à l’ordre du jour, la municipalité a accordé une aide financière de 3 000$, l’utilisation du centre communautaire et le support des services municipaux, à la Corporation des loisirs et de la culture de Denholm (CoLoC), afin qu’elle organise des événements pour les citoyens de Denholm.
Déboisement sablière du lac Bon
Le conseil a mandaté le directeur général Stéphane Hamel pour faire déboiser la partie non exploitée de la sablière du lac Bon. Le bail celle-ci n’expire qu’en 2023 et moins de la moitié de la superficie totale octroyée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a été utilisée. Considérant les économies importantes que la municipalité réalise en ayant sa propre sablière, le conseil croit opportun d’autoriser l’exploitation sur la partie non utilisée de la sablière.

Fête des voisins
À noter qu’il n’y aura pas de Fête des voisins cette année car, comme le précise Gaétan Guindon, «c’est trop proche de la St-Jean et on veut mettre nos efforts sur la St-Jean».

Une étude sur l’opportunité d’un regroupement de Denholm et Lac Sainte-Marie

DENHOLM – Durant la rencontre de février du conseil municipal, une résolution a été adoptée afin de solliciter l’assistance technique du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) pour la réalisation d’une étude sur l’opportunité d’un regroupement des municipalités de Denholm et de Lac Sainte-Marie. Ces dernières ont conclu une entente ayant pour objet de réaliser une étude sur l’opportunité de regrouper leurs territoires et le MAMOT offre une assistance technique pour la réalisation d’une telle étude. Cette assistance technique est gratuite et elle n’est pas conditionnelle à un engagement des municipalités à donner suite au regroupement.
«Ça fait plusieurs mois que l’on discute avec Lac Sainte-Marie, explique Gaétan Guindon. On travaille souvent ensemble dans beaucoup de dossiers et on voulait regarder si on ne serait pas en mesure de pousser ça plus loin. L’étude permettra de voir s’il serait intéressant de se regrouper.»
Un comité de travail sur le regroupement a été formé, qui aura notamment comme mandat de réaliser l’étude, avec l’assistance du MAMOT, d’informer les conseils municipaux de l’avancement des travaux et de les consulter au besoin. Il est composé des conseillers Marc Gratton et Richard Poirier ainsi que du maire Gaétan Guindon et du directeur général Stéphane Hamel.