Le maire Réal Rochon est entouré des conseillers municipaux Mathieu Caron, Hugo Guénette, Claude Gauthier et du directeur général, Bernard Caouette.

La rampe de mise à l’eau du Pémichangan sera rouverte au public : À la recherche d’un autre endroit

Patrick Beaudry, de l’Association des amis du lac Pémichangan, a agi comme facilitateur dans les pourparlers qui ont mené à une entente entre les parties.

GRACEFIELD – Les élus de Gracefield, avec l’aide du facilitateur Patrick Beaudry de l’Association des amis du lac Pémichangan (AAP), ont réussi à s’entendre avec le Gatineau Fish and Game Club (GFGC) et le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des Transports du Québec (MTMDET-Q)) afin de rouvrir la rampe de mise à l’eau fermée le 24 octobre dernier sur le chemin Pointe Confort aux abords du lac Pémichangan.
C’est ce que le maire de Gracefield, flanqué de son directeur général Bernard Caouette, et des conseillers Claude Gauthier, Hugo Guénette et Mathieu Caron, est venu annoncer à la centaine de contribuables présents à l’assemblée publique de consultation tenue jeudi soir dernier au Centre récréatif et communautaire de Gracefield. Cette rencontre fait suite à l’adoption d’une résolution du conseil de ville le 13 novembre dernier.
«Nous trouvons que les dirigeants du Gatineau Fish and Game Club ont été très cavaliers pour avoir agi de la sorte sans nous donner le temps de nous organiser autrement. Comme nous jugeons ne pas avoir le temps de régler le problème, à l’approche de la saison de la pêche sportive, nous avons obtenu un délai en ce sens qu’une entente est intervenue cet après-midi (jeudi dernier) afin de rouvrir la rampe de mise à l’eau au public pour l’été 2018 et que, durant ce temps, les autorités de la ville, avec le ministère concerné, puisse dénicher un autre site qui répondra aux normes de sécurité avec un stationnement adéquat. Nous remercions M. Patrick Beaudry des Amis du lac Pémichangan qui a agi en tant que facilitateur dans ce dossier auprès des membres du club et des autorités ministérielles régionales. L’entente de principe devrait prendre forme dans les prochains jours», précise le maire Réal Rochon.

Plusieurs utilisateurs
Une centaine d’utilisateurs sur les 300 membres de l’AAP, en plus d’utilisateurs de la communauté, ont été privés de ce service de proximité et ont été affectés par la décision du GFGC. «Je n’ai pas hésité à intervenir en tant que facilitateur afin que nous puissions trouver un terrain d’entente afin de solutionner le problème. Nous nous sommes finalement entendus cet après-midi. La Ville de Gracefield doit maintenant continuer les pourparlers avec le MTMDET afin de dénicher un terrain suffisamment grand, incluant un stationnement public, qui donnera accès au lac Pémichangan en toute sécurité», précise Patrick Beaudry de l’AAP.
Quant aux coûts reliés aux travaux d’aménagement d’une nouvelle rampe d’accès, le maire Réal Rochon a indiqué que la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau pourrait venir en aide à la ville afin d’alléger les coûts d’aménagement qui pourraient bien atteindre les 100 000 $.
«Nous nous rendrons visiter deux sites samedi en motoneige. C’est important pour notre économie et celle de toute la région. Imaginez que M. Éric Thérien d’Hors Bord Lafontaine ne peut mettre ses bateaux à l’eau pour une promenade avec ses clients. Nous travaillons pour nos contribuables et, au nom de mes collègues du conseil, je remercie les gens qui sont venus. La rencontre s’est bien déroulée.»
La préfète Chantal Lamarche, à laquelle nous avons parlé la semaine dernière, a indiqué que la MRC était une alliée pour les municipalités locales ouvrant donc les pourparlers avec les dirigeants de Gracefield au sujet de ce projet d’aménagement d’une nouvelle rampe de mise à l’eau au lac Pémichangan.
Aucuns représentants du MTDDET et du Gatineau Fish and Game Club n’étaient disponibles pour des commentaires au terme de la rencontre.

Une centaine de personnes préoccupées par l’absence de rampe de mise à l’eau sur le Pémichangan ont assisté à la rencontre publique de jeudi soir dernier à Gracefield.