Les Ours Blancs : Le Club fête ses 40 ans cette année

MANIWAKI – Le club de motoneige Les Ours Blancs a tenu dernièrement son assemblée générale annuelle. L’occasion de faire le bilan de l’année écoulée pour cet organisme qui fêtera prochainement son quarantième anniversaire. 

Dans son rapport, le président, Sylvain Marchand, a tenu dans un premier temps à remercier «les bénévoles sans qui nous ne pourrions entretenir nos 720 km de sentiers, les propriétaires terriens qui nous accordent les droits de passage pour nos sentiers, nos partenaires et entrepreneurs qui nous soutiennent de différentes façons, les municipalités ainsi que la MRC et la communauté qui nous supportent et contribuent aussi à notre succès, les membres qui achètent leurs droits d’accès auprès de votre club local ce qui nous permet de vous offrir des sentiers de très bonne qualité. Tous ces acteurs contribuent à l’économie locale. La qualité de nos sentiers est reconnue, il y a eu un achalandage de touristes plus élevé en 2016-2017. L’ouverture du pont Ontario-Québec (Pembroke-Portage-du-Fort dans le Pontiac), un lien important et sécuritaire, a permis à des Ontariens de redécouvrir nos sentiers sans utiliser leur remorque».

La saison 2016-2017 s’est étalée de début décembre jusque fin mars, pour le plus grand plaisir des motoneigistes. «Une saison longue signifie plus de dépenses pour le club et des bris des équipements plus élevés, commente Sylvain Marchand. Dame nature nous a aussi mis quelques embûches au cours de la dernière saison. Nous avons surfacé 3 250 heures, comparativement à 2 045 heures pour la saison 2015-2016 (entre le 1er et le 15 décembre, 11 heures ; entre le 16 décembre et le 15 mars, 3 047 heures ; entre le 15 mars et le 15 avril, 192 heures). Nous cumulons plus de 2 000 heures de bénévolat. Des membres ont conduit les surfaceuses bénévolement, permettant ainsi une économie sur les salaires. Nous cumulons plus de 5 500 heures travaillées par les employés du club. Nous avons investi dans le réseau plus de 300 000$, contribuant ainsi à l’économie locale par l’embauche d’entrepreneurs et des achats de matériaux locaux. Grâce au partenariat entre la MRC et le club, une subvention de 500 000$ a été accordée au club pour le projet de mise à niveau et d’asphaltage de la Véloroute des draveurs. Le projet a été réalisé au printemps 2017, les résultats financiers seront présentés en 2017-2018. Il reste encore beaucoup d’efforts à faire pour remettre le réseau à niveau, mais la priorité sera la mise à niveau de notre flotte qui vieillit.»

Concernant les ventes de droits d’accès, elles étaient de 841 en 2015-2016 et 1 094 en 2016-2017, donc 253 (30,1%) de plus. L’industrie de la motoneige occupe une place majeure.

Selon la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, chaque année plus de 30,7 millions de dollars sont injectés en saison hivernale (29,2 millions motoneigistes et immatriculation ; 1,5 million fabricants et fournisseurs indépendants). L’impact économique global à l’échelle de la province s’élève à plus de 3,27 milliards (1,927 milliards motoneigistes ; 1,350 milliards industrie). L’impact économique direct est de 1,418 milliards (968 millions motoneigistes, 450 millions industrie), l’impact sur le PIB de 724 millions (419 millions motoneigistes, 305 millions industrie) et les revenus nets pour les gouvernements de 250 millions par an. Les retombées économiques directes pour la région de l’Outaouais sont de 32 millions de dollars. 

À noter que le club des Ours Blancs fêtera ses 40 ans le 25 novembre. Cela commencera à 14h avec une journée portes-ouvertes aux bureaux du club : il y aura des vieilles motoneiges et des motoneiges de l’année, les gens pourront acheter leurs droits d’accès. Ensuite, souper avec musique est prévu au deuxième étage de l’aréna, avec le tirage de prix de présence. Un hommage sera rendu aux anciens présidents.