Dans la circonscription de Gatineau : 53 210 $ pour cinq projets de garde

LA GATINEAU – Pour favoriser un meilleur équilibre des responsabilités familiales et professionnelles des parents qui ont des enfants d’âge scolaire dans la circonscription de Gatineau, le gouvernement du Québec accorde 53 210 $ dans le cadre du Programme de soutien à des projets de garde pendant la relâche scolaire et la période estivale 2018. Cette somme financera la réalisation de cinq projets dans la circonscription de Gatineau.
Ce programme permet notamment d’offrir de nouveaux camps de jour pendant la relâche scolaire et la période estivale, et de bonifier l’offre de camps existants. Il vise également à favoriser une gestion plus équilibrée du temps consacré à la vie professionnelle et à la vie familiale par les parents travailleurs ou étudiants ayant des enfants d’âge scolaire. Le ministère de la Famille offre un appui financier non récurrent pouvant atteindre 15 000 $. L’aide financière accordée fait suite à un appel de projets qui s’est terminé le 8 décembre 2017. 

La Municipalité de Bois-Franc recevra 15 000 $ pour offrir une nouvelle semaine de relâche et un camp de jour. La Municipalité de Montcerf-Lytton recevra 15 000 $ pour la mise en place d’un nouveau camp de jour en tant que municipalité en région éloignée. La Ville de Gracefield recevra 15 000 $ pour offrir un nouveau camp de jour pour les enfants de 5 à 12 ans. La Ville de Maniwaki recevra 4 455 $ pour offrir une nouvelle semaine de relâche. La Fondation Lucien Coulombe recevra 3 755 $ pour bonifier son camp de jour. 

Pour la députée Stéphanie Vallée, «il s’agit d’une excellente nouvelle pour les parents de la circonscription de Gatineau. Une offre de garde pendant ces périodes répondra aux besoins d’encore plus de familles et contribuera à faire de notre région un endroit où la qualité de vie est une priorité».