Classement des commissions scolaires du Québec : Des cotes en dessous de la moyenne pour celles de la région

LA GATINEAU – Le Journal de Montréal a dévoilé dernièrement un palmarès élaboré par l’Institut Fraser. Il s’agit du classement des 69 commissions scolaires francophones et anglophones du Québec afin de comparer leur performance.
Le Journal de Montréal explique que «cet exercice est principalement basé sur les résultats des élèves aux examens ministériels de quatrième et cinquième secondaires. Même si elles reçoivent grosso modo le même financement par élève, certaines commissions scolaires qui accueillent des élèves défavorisés réussissent mieux que d’autres, situées dans des secteurs mieux nantis. Ce constat démontre qu’elles ont trouvé une recette qui mène à la réussite, affirme Peter Cowley, de l’Institut Fraser».
Selon ce classement, les dix «meilleures commissions scolaires du Québec» sont celles de la Baie-James, des Bois-Francs, du Fleuve-et-des-Lacs, de la Rivière-du-Nord, des Hauts-Cantons, des Trois-Lacs, des Découvreurs, Pierre-Neveu, Marguerite-Bourgeoys, René-Lévesque.
Toujours selon ce classement, la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais fait partie des «pires commissions scolaires» avec une cote globale de 3,3 (la moyenne pour l’ensemble des commissions scolaires de la province est de 5,4/10). La Commission scolaire Western Québec se situe légèrement en dessous de la moyenne, avec une cote globale de 5,2. Il faut cependant interpréter avec prudence les résultats qui concernent les petites commissions scolaires, puisque le classement peut fluctuer considérablement d’une année à l’autre, à cause du nombre peu élevé d’élèves.
Du côté de la CSHBO, les responsables préfèrent prendre connaissance du classement et de la manière dont il a été effectué avant d’émettre des commentaires à ce sujet.