70 ans de mariage pour Irène et Ivanoë

MANIWAKI – Le 5 mai prochain, Irène Caron, 87 ans, et Ivanaoë Labelle, 90 ans, fêteront leurs 70 ans de mariage. Soixante-dix années faites de petits bonheurs simples qui ont ponctué leur vie et qui les ont rendus inséparables.
Originaires de Messines, ils se sont rencontrés alors que Irène travaillait dans la première pharmacie qui a ouvert ses portes à Maniwaki, la pharmacie Latour. «Sa sœur travaillait avec moi, explique Irène. Il venait la voir de temps en temps. À un moment donné, il m’a fait un clin d’œil.» C’est à ce moment précis que tout a commencé.
À l’époque, Ivanaoë travaillait pour son père, Israël Labelle, qui était contracteur et qui construisait un théâtre à Mont-Laurier. Le jeune homme revenait voir sa prétendante, qui vivait chez ses parents, chaque fin de semaine. «Il s’en venait voir sa blonde», s’amuse Irène.
Huit mois après leur rencontre, le couple s’est marié. «J’avais peur de la perdre», se souvient Ivanaoë. Pas question à l’époque de vivre ensemble sans se passer la bague au doigt. Après avoir vécu un certain temps chez le père de Ivanaoë, celui-ci a construit une maison, à Messines, dans laquelle ils ont vécu pendant 67 ans.
Ivanaoë a fait carrière dans la construction. Irène a d’abord élevé ses enfants. Ensuite, elle s’est occupée pendant une vingtaine d’années du restaurant que le couple a construit près de l’église de Messines, qui s’appelait La Paysanne. Malheureusement, un incendie a détruit le restaurant. Irène a travaillé par la suite pour différents commerces.
De leur union sont nés cinq enfants : Jean-Bernard, Andrée, Suzanne, Claude et Jacques. Ils ont par ailleurs cinq petits-enfants et sept arrière petits-enfants.
Si Irène et Ivanaoë ont eu une vie heureuse, il leur a fallu affronter malgré tout des moments difficiles, comme la perte de leurs deux fils, l’un décédé dans un accident de moto et l’autre d’un anévrisme.
Aujourd’hui, tous les deux se connaissent par cœur : «On n’a pas besoin de parler. On connaît tellement le caractère de l’un et de l’autre. Tu devines ce qu’il se passe.» Le secret de la longévité de leur couple ? «On le sait pas. On s’est toujours bien adonnés ensemble», tout simplement.
Aujourd’hui, Irène et Ivanaoë vivent à La Belle Époque, où ils profitent de leur retraite : «On est heureux ici, on se sent en sécurité. On pourrait pas être mieux ailleurs.» Et pour l’anecdote, il faut savoir que la résidence se situe à l’emplacement de l’ancien théâtre qui avait été construit par le père de Ivanaoë.
Pour souligner leurs 70 ans de mariage, Irène et Ivanaoë ne savent pas ce que leurs enfants leur réservent, ça sera une surprise. Ils espèrent en tout cas recevoir une plaque qu’ils accrocheront au mur à côté des deux autres offertes pour leurs 40 ans et 65 ans de mariage.