Marc-André Patry a interprété avec brio Moonlight Sonata (Sonate au clair de lune) de Beethoven.

Cégeps en spectacle : Belle performance de Marc-André Patry

LA GATINEAU – Promouvoir les arts de la scène, l’usage de la langue française, et offrir la possibilité aux étudiantes et étudiants du collégial de prendre contact avec les différents métiers reliés au monde du spectacle. C’est l’objectif de Cégeps en spectacle. La finale locale du Cégep de l’Outaouais a eu lieu samedi à l’auditorium Alphonse-Desjardins à Gatineau. Parmi les participants, il y avait notamment un jeune val-gatinois, Marc-André Patry, originaire de Messines.
Cégeps en spectacle est, sans contredit, le plus ancien et le plus prestigieux des concours étudiants. Véritable école des arts et de la scène, ce concours a révélé des artistes, des éclairagistes, des communicateurs, des gens actifs dans le monde du spectacle. Mais c’est aussi la révélation de milliers de jeunes en tant que personne. Participer à Cégeps en spectacle, c’est vivre une expérience unique dans sa vie de collégien et de collégienne.
Le concours se déroule en trois étapes, chacune devant favoriser l’engagement et la participation des étudiantes et des étudiants dans tous les domaines du spectacle, que ce soit l’accueil, la recherche de commandites, les communications, la technique, la logistique, etc. Il y a les finales locales qui se déroulent à l’intérieur de chacun des collèges membres et le jury sélectionne un numéro gagnant pour la finale régionale ; les finales régionales qui se déroulent à l’intérieur de chacune des cinq régions et regroupent les gagnantes et les gagnants locaux, deux numéros gagnants sont sélectionnés pour la finale nationale ; la finale nationale qui se déroule chaque année dans une région différente et regroupe dix gagnantes et gagnants régionaux, trois numéros gagnants sont choisis par les membres du jury.
Les prestations artistiques sont évaluées, sur 100 points, par un jury soumis aux critères suivants : /30 originalité, capacité de surprendre le spectateur, capacité de personnaliser le numéro présenté ; /30 présence sur scène, aisance dans l’utilisation de l’espace scénique – rapport avec le public – magnétisme ; /40 talent, maîtrise de l’ensemble des éléments d’un art permettant de déceler un talent certain.
Les disciplines suivantes sont admissibles soit en création, soit en interprétation : chant, danse, humour, musique, théâtre, art oratoire (incluant le slam, la poésie et le conte), arts du cirque, pluridisciplinarité artistique.

 

Marc-André Patry a terminé ses études secondaires au Centre Notre-Dame-du-Désert en juin 2017. Il a été le récipiendaire de la Médaille du Gouverneur général et le gagnant de plusieurs bourses d’études. Sur la photo, il est accompagné de Réjean Potvin.

Un jeune homme talentueux
Marc-André Patry, fils de Denise Parker et Philippe Patry, est un jeune homme de Messines qui étudie en Techniques informatiques – Informatique de gestion (2e session) au Cégep de l’Outaouais. Il a terminé ses études secondaires au Centre Notre-Dame-du-Désert en juin 2017. Il a été le récipiendaire de la Médaille du Gouverneur général et le gagnant de plusieurs bourses d’études (bourse de Stéphanie Vallée et bourse de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais).
Marc-André Patry, qui joue du piano, de la guitare et de la basse, sait interpréter aussi bien de la musique classique que du rock. Il s’est inscrit au concours Cégeps en spectacle le 2 novembre 2017. Suite aux auditions, il a été sélectionné pour participer à la finale locale du Cégep de l’Outaouais. Pour le jeune homme, ce fut l’occasion de montrer sa passion pour le piano. Il a interprété avec brio Moonlight Sonata (Sonate au clair de lune) de Beethoven (troisième mouvement seulement car les participants n’avaient un temps alloué que de 10 minutes chacun maximum).
«Marc-André nous a offert une très belle performance, commente sa maman, Denise Parker. On est tellement fier de lui. Il faut dire que Marc-André n’a jamais suivi de cours de piano, il en joue depuis seulement deux ans et demi et c’était sa deuxième expérience de scène à vie. Il avait joué au secondaire Suite en C mineur de Jean-Sébastien Bach à la guitare classique. Il est vraiment fier d’avoir «osé» participer à cet événement (Cégeps en spectacle). Compte-tenu de la facilité pour Marc-André d’apprendre la musique, il s’est inscrit au Conservatoire de musique pour l’an prochain. On lui souhaite la meilleure des chances.»
C’est la jeune artiste Geneviève Corrigan, auteur-compositrice-interprète, qui a remporté la finale locale du Cégep de l’Outaouais. Pour Marc-André Patry, ce fut une très belle expérience qui lui a permis de se familiariser avec la scène et qui lui sera bénéfique pour son parcours futur. Il a par ailleurs démontré qu’avec de la détermination, tout est possible.
Les différentes finales régionales se dérouleront les 17 et 24 mars, dont celle du Centre-Ouest samedi 17 mars au Centre collégial de Mont-Laurier, puis la finale nationale le 28 avril au Cégep de Trois-Rivières.