De gauche à droite : Nora Sleb, de l’Agence du revenu du Canada ; Steeve Gélinas, de Revenu Québec ; Danièle Beaudry, de l’ASEC ; Nancy Boudrias, de Voix et solidarité des aidants naturels ; Janet Avery, de l’Agence du revenu du Canada.

Café-rencontre sur les impôts : Une quarantaine de participants

MANIWAKI – L’ASEC (Association de solidarité et d’entraide communautaire) Haute-Gatineau et Voix et solidarité des aidants naturels de la Vallée-de-la-Gatineau avaient convié la population à un café-rencontre la semaine dernière, place de la Colline, pour mieux connaître les crédits et les prestations de divers programmes se rapportant à la déclaration d’impôt.
Des conférenciers de Revenu Québec et de l’Agence du revenu du Canada sont venus informer et sensibiliser les aînés sur différents sujets tels que : les principaux changements et les nouveautés pour 2018, les règles fiscales relatives aux revenus, fractionnement du revenu de pension, crédit d’impôt et montant pour personnes handicapées, frais médicaux, montant canadien pour aidants naturels, dépense pour accessibilité domiciliaire.
«C’est la quatrième année que cette activité est organisée, explique Danièle Beaudry, coordonnatrice de l’ASEC. Auparavant, la formation était donnée juste aux bénévoles dans le cadre de notre programme d’aide pour rédiger sa déclaration d’impôts. Mais quand Voix et solidarité a aménagé dans les mêmes locaux que nous, on a eu l’idée d’organiser cette activité ensemble.»
Le café-rencontre s’adressait donc aux bénévoles ainsi qu’à la population en général, avec un volet axé sur les nouveautés et un autre sur la fiscalité chez les aînés, notamment les aidants naturels. Il est possible d’obtenir une foule d’informations sur Internet mais cette activité permet d’échanger, de poser des questions aux personnes de Revenu Québec et de l’Agence du revenu du Canada. «Même si on pense connaître beaucoup de choses, cette formation permet quand même d’en découvrir encore plus et ça peut rapporter gros, commentent Danièle Beaudry et Nancy Boudrias, coordonnatrice de Voix et solidarité. Quand on peut avoir jusqu’à 1 000$, ça paraît sur un budget annuel.»
À noter que le programme d’aide de l’ASEC débutera le 19 février. Il s’adresse aux personnes qui gagnent moins de 30 000$. Les personnes intéressées à faire du bénévolat peuvent contacter l’ASEC au 819-449-6779.