Conseil municipal : Adoption des prévisions budgétaires pour l’année 2018

MONTCERF-LYTTON – Le conseil municipal a tenu une réunion extraordinaire afin d’adopter les prévisions budgétaires pour l’année 2018. La taxe générale reste la même, soit 0,906$ du 100$ d’évaluation.
Les revenus sont les suivants : revenus spécifiques, 73 102$ ; subventions, 1 031 380$ ; autres revenus, 303 090$ ; taxes, 725 057$ ; pour un total de 2 132 629$.
Les dépenses se répartissent ainsi : administration, 307 968$ ; voirie municipale, 217 151$ ; déneigement, 164 850$ ; hygiène du milieu, 241 046$ ; service incendie, 75 465$ ; service incendie en commun, 118 885$ ; édifices, 39 600$ ; bibliothèque, 19 039$ ; service de la dette, 6 500$ ; loisirs, 37 485$ ; autres, 171 040$ ; immobilisations, 733 600$.
«Le budget est en diminution d’environ 250 000$ par rapport à l’an passé, explique le maire, Alain Fortin. C’est lié à des travaux associés à nos effondrements de chemins et glissements de terrain. C’est comme une entrée et une sortie. Ce qui a changé cette année, c’est le taux de la taxe de vidanges et recyclage. On a eu une augmentation de nos déchets et du coût qu’il faut payer. Aussi, on s’est mis une réserve d’argent pour un nouveau camion à déchets.»
Si la taxe générale reste la même, comme le précise Alain Fortin, «certains contribuables vont recevoir quand même un compte de taxes qui va refléter leur richesse foncière uniformisée car on a eu notre nouveau rôle. Donc certains contribuables vont avoir une augmentation de leur compte de taxes mais c’est pas lié à une augmentation de la taxe générale».
Parmi les principaux projets à venir, «on va travailler beaucoup dans nos chemins et sur notre plan d’intervention. Il y a aussi le réaménagement de la porte de la caserne pour respecter les normes de santé et sécurité et que nos pompiers aient moins de difficulté à rentrer nos camions. On parle aussi de notre dossier pour réaménager la bibliothèque à l’école et de celui concernant une patinoire avec un toit. Et on va continuer à pousser le dossier de la route Maniwaki-Témiscamingue pour qu’il aboutisse enfin».