Conseil municipal : L’achat de deux camions à l’étude

GRAND-REMOUS – Durant leur rencontre de janvier, les membres du conseil municipal ont adopté une résolution afin d’autoriser la direction générale à demander des soumissions publiques pour l’achat de deux camions dix roues équipés des équipements de déneigement nécessaires ainsi que d’une boîte dompeuse pour le transport de gravier. Suite à la réception des soumissions, le conseil analysera toutes les hypothèses à sa disposition afin de choisir celle la plus économique pour les citoyens.
La municipalité loue de deux camions dix roues au fournisseur CGER afin d’assurer le déneigement des chemins publics pour une période de six mois par année. Cette location, qui a débuté en novembre 2006, additionnée aux réparations, a coûté une somme totale de 980 231$ jusqu’au 14 décembre 2017. Cette dépense représente un coût annuel d’environ 89 110$ pour une période de six mois.
Ces camions de location attribués à la municipalité sont les mêmes depuis le début, donc ils requièrent de plus en plus de réparations chaque année. Étant donné que cette location est seulement pour la période hivernale, la municipalité ne possède pas de camion pour le transport de gravier durant la saison estivale. Une étude faite par la direction générale démontre qu’il serait plus avantageux pour la municipalité de posséder ses propres camions.

Autres points à l’ordre du jour
Bell Mobilité projette l’installation de systèmes de radiocommunication et de radiodiffusion sur le territoire de Grand-Remous à l’ouest du chemin Baskatong. Les élus ont adopté une résolution afin de dire qu’ils y sont favorables.
Conformément à l’entente avec le gouvernement du Québec et la Société d’habitation, il a été résolu que le budget 2017 de l’Office municipal d’habitation soit approuvé et que la municipalité participe au déficit pour une somme de 2 464$.
La municipalité souhaite embaucher un étudiant durant la période estivale de 2018. Elle est admissible à une subvention pouvant représenter jusqu’à 50% du salaire horaire minimum en vigueur. Une demande d’aide au Programme Emploi d’été Canada pour embaucher un journalier.
À noter par ailleurs que quatre nouveaux pompiers ont été embauchés : Chuck Reid, Jean-François Sarazin, Francis Lyrette, Marc-André Désabrais.