Michel Gauthier, président de la MCVG ; le préfet Michel Merleau ; la présidente de la CSHBO Diane Nault ; la directrice de la Cité étudiante Josée Brisebois ; l’architecte Paul Laurendeau. Ils sont entourés de partenaires des firmes d’architecture Poulin Laurin et Parent Labelle, et les firmes de génie Infra-Conseils, Latéral, DWB et PMA.

Nouvelle salle de spectacle de la MCVG : Les premières images dévoilées

MANIWAKI -«Wow». Les réactions étaient unanimes lundi à l’occasion du dévoilement des esquisses de la future salle de spectacle de la Maison de la culture de la Vallée-de-la-Gatineau. Le président de l’organisme, Michel Gauthier, et Paul Laurendeau, de la firme d’architecte Atelier Paul Laurendeau, en ont dévoilé les premières images en présence de partenaires et devant une cinquantaine de personnes.  La nouvelle salle de spectacle, dont la construction débutera en mai prochain, se dévoilera sous une architecture spectaculaire, tant de l’extérieur que de l’intérieur.

Comme l’a expliqué Michel Gauthier, «cela fait 8-9 ans qu’on travaille sur le projet de reconstruction, en fait depuis l’incendie de la salle Gilles-Carle. On se faisait poser beaucoup de questions sur l’avancement du projet. Mais quand on parle d’un projet de 8 à 9 millions, ça prend du temps. Les esquisses de la toute nouvelle salle de spectacle ont été dévoilées au terme d’un concours qui avait suscité l’intérêt de sept grandes firmes québécoises d’architecture. Et trois d’entre elles avaient été invitées à soumettre des plans. Le jury aura finalement retenu la proposition de la firme Atelier Paul Laurendeau, en consortium avec les firmes d’architecture Poulin Laurin et Parent Labelle, et les firmes de génie Infra-Conseils, Latéral, DWB et PMA. Nous l’attendons depuis longtemps cette salle. Mais l’attente aura valu la peine. Ce sera une salle dont tout le monde sera fier. La proposition d’architecture est tout simplement spectaculaire et aura su faire admirablement le lien entre ce nouvel édifice moderne et le design particulier de l’auditorium de la Cité étudiante».

Le projet s’élève à 8,9 millions. Il est subventionné à hauteur de 90% par le ministère de la Culture et Patrimoine canadien. La nouvelle salle comptera 423 places, dont 110 au balcon. «La façade principale de l’auditorium ne sera pas démolie, mais le mur va être complètement enlevé pour ne conserver que les poutres et un mur complètement vitré va servir de façade, sur toute sa superficie, donnant ainsi un aperçu du foyer intérieur, a expliqué Michel Gauthier. La couleur principale de la salle sera le rouge. Un des effets spectaculaires : le nouveau balcon, complètement refait, sera en fer à cheval. Les sièges de chacune des extrémités de ce nouveau balcon se rapprocheront de la scène, jusqu’à la hauteur de la quatrième rangée, donnant ainsi une vue saisissante durant les spectacles. La scène sera 8 pieds de plus en avant. Un corridor va faire le tour de la salle et il y aura six portes pour répartir les gens dans la salle, au lieu de une seule actuellement.» 

Les loges vont être déplacées du côté du débarcadère et, par la même occasion, entièrement rénovées pour un meilleur accueil des artistes. Les toilettes des femmes auront aussi droit à une cure de jeunesse. À noter que la salle des pas perdus restera accessible aux étudiants. 

«Mon équipe et moi sommes enthousiastes à l’idée de développer le concept pour réaliser une magnifique salle», commente Paul Laurendeau. «Le choix du jury de sélection s’est arrêté sur une présentation que l’on peut qualifier de spectaculaire, ajoute Michel Gauthier. Tous les efforts de créativité ont été dirigés vers ce qui était pour la MCVG la priorité des priorités, la salle de spectacle et l’accueil qui y est prévu pour les artistes et les spectateurs.»

Les travaux devraient commencer en mai 2018. D’ici là, les plans et devis seront préparés, il y aura les appels d’offres puis l’octroi des contrats. L’objectif est d’ouvrir la salle en mai 2019.  

Michel Gauthier a profité de la conférence de presse pour remercier différents partenaires : la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais, qui a signé avec la Maison de la culture un protocole de 30 ans pour l’utilisation de l’auditorium de la Cité étudiante, la gestion de celui-ci étant confiée à la MCVG et la CSHBO assumant les coûts de chauffage, éclairage, entretien, etc. ; la MRC qui soutient financièrement la Maison de la culture dans ses opérations, ce qui permet de lui assurer une stabilité à long terme, et qui est signataire au protocole de financement pour la réalisation du projet ; les Caisses Desjardins ; le Conseil des arts et des lettres du Québec ; la députée Stéphanie Vallée ; le ministère de la Culture, qui contribue à hauteur de 7,1 millions pour le financement au projet ; Patrimoine canadien, qui contribue à hauteur de 1,1 million. La MCVG et la CSHBO ont mis également 700 000$ pour compléter le projet.