La Note verte : Yves Carle nommé directeur littéraire

MANIWAKI – La Note verte, organisme à but non lucratif en opération dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis septembre 2016, est de plus en plus connue pour les cours de musique et les différents ateliers culturels qu’elle offre. Or, La Note verte est aussi une maison d’édition locale, avec déjà deux publications à son actif, en 18 mois d’existence (Une autre forme d’ivresse, 2016 ; Spikou le gros toutou, 2017). Afin de solidifier les assises dans ce volet éditorial, l’organisme a revu récemment ses procédures quant à la sélection des manuscrits et le rôle de directeur littéraire a été confié à Yves Carle.

Un passionné de lecture
Yves Carle, enseignant à la retraite, est bien connu dans la région pour être un passionné de lecture et un amoureux de la littérature de Michel Tremblay, alors qu’il a animé des conférences sur son œuvre en 2016. Il a accepté avec joie de relever le défi que lui a confié La Note verte. Son rôle consistera à s’assurer du respect par les membres du Comité éditorial et du Comité de lecture des procédures établies pour l’édition, tout en faisant le pont entre ces comités et le conseil d’administration de l’organisme.

L’édition locale : la mise en valeur des talents et passions
Avoir une maison d’édition locale permet de réseauter une foule de passionnés de culture et de littérature, tout en mettant en valeur les talents locaux. Même si les manuscrits de l’extérieur de la Vallée-de-la-Gatineau sont plus que bienvenus à La Note verte, les services de révision, d’infographie et d’impression demeurent locaux, en plus des activités principales de promotion des livres édités. Il s’agit d’une richesse pour la région, et pour la voir se déployer pleinement, les auteurs sont encouragés à y soumettre leurs manuscrits, complets, corrigés et paginés, par la poste au 211 rue Henri-Bourassa, Maniwaki, J9E 1E4 ou via la page Facebook de La Note verte.