Fermeture de certains sentiers de motoneige : Le président des Ours blancs rappelle les consignes à respecter

LA GATINEAU – En décembre dernier, le club de motoneige Les Ours blancs a été contraint de bloquer l’accès à la Véloroute des draveurs. En effet, bien qu’il n’y avait pas encore suffisamment de neige pour emprunter le parc linéaire à motoneige, un motoneigiste avait décidé de s’y aventurer.
Encore aujourd’hui, dame nature n’étant pas assez généreuse en neige, il n’est pas possible de circuler à motoneige sur la Véloroute des draveurs. Pour que les motoneigistes puissent en profiter, il faut attendre qu’il y ait au moins un pied de neige. «Quand on va rouvrir les barrières, ça sera affiché sur notre site Internet», commente Sylvain Marchand, président des Ours blancs, qui demande aux citoyens de respecter les consignes par mesure de sécurité et pour ne pas endommager l’asphalte.
«Quand il n’y a pas assez de neige, les gens ramassent de la terre et la mélangent avec la neige, poursuit Sylvain Marchand. Du moment qu’il se met à reneiger, les gens repassent, reprennent la terre qui était mélangée et ça la remonte. Ça fait que, du moment qu’on a un redoux, ça fond très très vite et on perd littéralement le sentier. Donc, pour empêcher de perdre le sentier du parc linéaire, on a fermé les clôtures pour que les gens ne l’empruntent pas.»
La problématique se pose aussi sur certains terrains privés. «Il y des propriétaires qui ne veulent pas voir de motoneigistes passer quand il n’y a pas assez de neige car ça endommage leur terrain, précise Sylvain Marchand. On demande donc aux gens de ne pas circuler mais certains circulent pareil. On a reçu des courriels de personnes qui ne sont pas contentes, voulant se promener pareil, nous disant qu’ils ont payé très cher pour. Mais le risque est qu’on perde des droits de passage. On demande aux gens d’être vigilants et de comprendre pourquoi on leur dit de ne pas circuler. Pour la sécurité et sauver nos sentiers, on demande la collaboration des motoneigistes.»