La présidente d’honneur, Annie Galipeau.

Du 25 au 28 janvier 2018 : «Sautez, dansez…. C’est la Pakwaun !»

MANIWAKI – Le Club Richelieu La Québécoise de Maniwaki vous invite à la 46e de son carnaval d’hiver «La Pakwaun» qui se tiendra du 25 au 28 janvier sous la présidence d’honneur de Mme Annie Galipeau, une personnalité bien connue dans la Vallée-de-la-Gatineau.
C’est la 8e année que le Club Richelieu La Québécoise, le premier club féminin à l’échelle mondiale, chapeaute cet événement. Dans la programmation, vous y retrouverez des activités qui reviennent d’année en année mais également quelques nouveautés.

De tout pour tous !
Le vendredi, c’est la libération du tout nouveau Bonhomme Siffleux. Un p’tit caribou sera servi la Ville de Maniwaki et il y aura la compétition de fèves au lard où les gens sont invités à déguster et voter pour la meilleure recette conçue par les personnalités de la région. De plus, lors de cette même soirée, les candidates vous éblouiront avec leurs prestations lors du populaire Choix des fleurs. Ces dernières sont : Syanne Buckshot-Maurice, représentante de la communauté algonquine Kitigan Zibi, Megan Latourelle, représentante de la Zec Bras-Coupé Désert, Myriam Martel, représentante du Club Richelieu de Maniwaki, Fabiola Audette, représentante du Club Optimiste de Maniwaki, Myriam Taillon, représentante du Club Richelieu-La Québécoise de Maniwaki ainsi que Meggy Courchaine, représentante de CHGA-FM.

La journée du samedi
La journée du samedi est bondée d’activités pour les jeunes et moins jeunes. Vous retrouverez encore cette annéle le village amérindien avec une démonstration traditionnelle dans le secteur de l’école Woodland ainsi que le traditionnel dîner «hot dogs» servi par le Club Optimiste. Dans la zone plein air, avec la Club de motoneige Les Ours blancs, les activités de raquettes, ski de fond et autres, vous attendent. La zone famille vous réserve du patin libre et des jeux gonflables. Dans le Centre sportif Gino-Odjick, des artistes locaux vous inerpréteront des chansons de type country.Toujours au Centre sportif Gino-Odjick, plus de 20 exposants vous présenteront des produits artisanaux.Finalement, vous pourrez aussi profiter à l’extérieur de la compétition de bûcherons qui est de retour après dix ans d’absence. Pour conclure cette belle journée, quoi de mieux qu’un bon souper cipaille servi par le Cercle des Fermières à l’Auberge du Draveur ainsi que le tant attendu «Bal à l’huile» au Centre sportif Gino-Odjick. Sur la patinoire, c’est groupe local Les Gars de bois qui fera les frais de la musique ainsi que le DJ Extreme des Glow stick qui animera la foule. Au 2e étage, à la demande générale, c’est le retour du groupe Okewi, composé d’anciens membres des groupes Piquin et Odessa qui nous ont fait danser dans les années 70-80. Il y aura beaucoup d’animation, des prix de présence et de la musique continuelle.
Les compétitions de VTT seront exceptionnellement présentées le dimanche 28 janvierà cause d’une incompatibilité d’horaire. Les amateurs d’émotions fortes seront servis à souhait.
Toujours le dimanche, les compétitions de tir à l’arc sont présentées à la Cité Étudiante de la Hate-Gatineau. Au Centre sportif Gino-Odjick une matinée d’improvisation vous est suggérée au deuxième étage tandis que sur la glace, la mascarade suivie d’une partie de hockey des Mustangs Junior sont les activités qui concluent la programmation de la dernière journée de la Pakwaun.
Tout au long de la fin de semaine, plusieurs activités organisées par les commerçants de la région se grefferont à la programmation. Les gens sont invités en grand nombre à cette superbe fête. Il ne faut pas oublier le souper de saucisses du jeudi soir Chez Martineau.
Une démonstration et une initiation à la pétanque sur glace, organisée par Ronny Horvath de la Fédération canadienne Ice Stock aura lieu de midi à 14h, le dimanche, en face du Centre Gino Odjick. Il s’agit d’une nouvelle activité inscrite au programme de la Pakwaun.
Les deux principaux partenaires financiers de la Pakwaun sont la Ville de Maniwaki et BMR Martel et Fils.
Pour de plus amples informations, il faut suivre le déroulement sur Facebook et Twitter #Pakwaun (Club Richelieu La Québécoise) ou veuillez contacter Madeleine Saumure au 819-449-0800, Marie-Anne Poulin au 819-334-9583 ou Muguette Céré au 819-441-8171. La programmation est également disponible dans le Journal La Gatineau.

À l’extérieur du Centre sportif Gino Odjick
Les bûcherons de retour à la Pakwaun

Pierre Labelle, bien connu des bûcherons d’ici et d’ailleurs, sera le coordinateur de la compétition de bûcherons de la Pakwaun 2018 le samedi 27 janvier prochain à l’extérieur du Centre sportif Gino Odjick à Maniwaki.

MANIWAKI – Après dix ans d’absence, les bûcherons d’ici et d’ailleurs seront de nouveau en vedette dans le cadre de l’édition 2018 de la Pakwaun alors qu’ils seront à l’œuvre à l’extérieur, en face du Centre sportif Gino Odjick à Maniwaki le samedi 27 janvier prochain.
«La famille Labelle, en collaboration avec le Club Richelieu La Québécoise de Maniwaki, reprend l’organisation de la compétition de bûcherons qui est toujours aussi populaire auprès des compétiteurs. Au moment où on se parle, plusieurs compétiteurs ont indiqué leur participation. Ils proviennent de la Vallée-de-la-Gatineau, du Pontiac, de Gatineau, de l’Abitibi-Témiscamingue et du Lac Saint-Jean. La compétition sera rehaussée par la présence de plusieurs valeureux bûcherons dont la réputation n’est plus à faire», indique Pierre Labelle, le coordinateur de l’activité organisée grâce à plusieurs partenaires financiers.

Plusieurs épreuves
Plusieurs épreuves sont au programme de la compétition dont la sciotte, le lancer de la hache, le godendard et les catégories de scies mécaniques dont la scie pour tous, à laquelle les amateurs sont invités à participer, puis les épreuves de 0-54 cc, 80cc,100cc et 140cc et la classe ouverte.
«Nous demandons aux intéressés de s’inscrire dès 11h en face de l’aréna. La compétition débutera sur le coup de 13h et nous en aurons pour tout l’après-midi avec toutes les épreuves inscrites au programme. La famille Labelle est très heureuse d’organiser cette compétition qui sera une attraction majeure de l’édition 2018 de la Pakwaun.»

De grands noms
Les bûcherons ont marqué l’histoire de la Vallée-de-la-Gatineau. Pierre Labelle souligne le départ, cette année, d’un valeureux bûcheron, en la personne de M. Lester Crônier. «Il était reconnu comme un artiste dans le limage des lames de sciotte. Il était en bonne compagnie avec les Graham Labelle, Télesphore Labelle et Léo Fortin. Les bons limeurs ne couraient pas les rues dans le temps. Il s’agit d’un travail de précision qui avait une incidence directe sur le salaire que les bûcherons percevaient dans les chantiers», précise Pierre Labelle.
Ce dernier invite les amateurs à inscrire la compétition de bûcherons de la Pakwaun 2018 à leur agenda : le samedi 27 janvier (inscription à 11h et début de la compétition à 13h).