Réfection de la rue Marie-Anne : Demande de citoyens au conseil

EGAN-SUD – Des citoyens ont profité de la rencontre de janvier du conseil, tenue la semaine dernière, pour venir demander aux élus quels sont leurs plans concernant la rue Marie-Anne, où ils résident. «Ils voulaient être sûrs de ne pas être oubliés, commente le maire, Neil Gagnon. On leur a dit que la rue Marie-Anne est prioritaire dans les prochains travaux qu’on va effectuer. On a demandé à la MRC de nous sortir les plans et devis pour voir quels sont les coûts et de quelle façon on peut refaire la rue, car on l’a refaite il y a douze ans mais ça a tenu 5-6 ans puis ça a commencé à se détériorer. On n’avait peut-être pas utilisé la bonne méthode, mais aujourd’hui on peut recevoir l’aide des ingénieurs de la MRC.»
Parmi les autres points à l’ordre du jour, les élus ont adopté une résolution afin de déposer une demande de subvention au programme fédéral Emplois d’été Canada afin d’embaucher un étudiant cet été. «On va peut-être rechercher quelqu’un qui étudie en urbanisme pour nous donner un coup de main car on va avoir de nouveaux règlements», explique Neil Gagnon.
Les élus ont aussi autorisé que le Rallye Perce-neige passe de nouveau cette année par le chemin des Eaux.

Budget 2018 : pas de hausse du compte de taxes

EGAN-SUD – Le conseil avait tenu une rencontre extraordinaire avant les vacances de Noël afin d’adopter les prévisions budgétaires de 2018. Le compte de taxes reste inchangé avec un taux de taxe foncière de 0.7697/100$ d’évaluation, taxe de la Sûreté du Québec de 0.0763/100$ d’évaluation, quote-part de la MRC de 0.1240/100S d’évaluation, donc un taux de la taxe générale de .97/100$ d’évaluation.
Le budget s’élève à 709 431$. Les revenus se répartissent ainsi : taxes sur la valeur foncière, 368 167$ ; taxe sur une autre base, 137 046$ ; immeubles des réseaux, 24 795$ ; sécurité publique, 35 000$ ; quote-part MRC, 56 866$ ; autres recettes de sources locales, 2 000$ ; imposition des droits, 5 000$ ; intérêts, 6 150$ ; subventions gouvernementales, 74 407$.
Les dépenses sont les suivantes : administration générale, 201 724$ ; sécurité publique, 105 150$ ; transport, 215 513$ ; hygiène du milieu, 135 290$ ; aménagement et urbanisme, 14 224$ ; loisirs et culture, 36 530$ ; frais de financement, 1 000$.
«C’est un budget sensiblement le même que l’an passé, commente le maire, Neil Gagnon. Sauf qu’on n’a pas mis la taxe d’accise sur l’essence cette année, donc ça paraît un plus petit budget, mais en réalité ce sont à peu près les mêmes chiffres. On n’a pas besoin de prendre de l’argent dans le surplus accumulé pour combler un manque.»
Parmi les principaux projets sur lesquels le conseil se penchera cette année il y a, comme le souligne Neil Gagnon, «le sous-sol du bureau municipal. On veut organiser un tournoi de pêche pendant la semaine de relâche sur le lac Evans. On a demandé des plans pour savoir combien ça coûterait de refaire la rue Marie-Anne. On l’avait refaite il y a douze ans mais c’est à refaire. On a demandé à la MRC de nous sortir les plans et devis. On travaille aussi sur la politique familiale et de municipalité amie des aînés. On a formé un comité avec moi, Roland Mercier, John-David McFaul et Michèle Côté de la Ville de Maniwaki».