Deux gains faciles en fin de semaine : Une explosion de buts en moins de 24 heures

MANIWAKI – Les Mustangs de Maniwaki ont clairement démontré qu’ils n’entendaient pas à rire en ce début de 2018 en enregistrant deux gains successifs en fin de semaine dans la Canadian Premier Junior Hockey League (CPJHL).

Ils ont d’abord défait les Sharshooters d’Almont chez eux samedi soir par la marque mirobolante de 15 à 1. L’attaquant Jonathan Dumont avec ses quatre buts et cinq passes, pour neuf points, a été désigné la première étoile de la rencontre. Motcini Brazeau, avec 2 buts et 4 passes pour six points a reçu la deuxième étoile. Bastien Thibault a inscrit le seul filet des Sharshooters qui lui a valu la troisième étoile du match.

Les Mustangs ont dominé l’affrontement de bout en bout, marquant cinq buts en première période, autant en deuxième et autant en troisième. Une déconfiture en règle pour l’équipe ontarienne qui peine à s’affirmer dans la CPJHL. Les Sharpshooters ont écopé de 17 des 23 infractions durant le match. Ils ont fait preuve d’indiscipline tout au long de la rencontre ce qui explique ce gain facile des Mustangs sur la route.

Bienvenue au Américains

Les Eagles du Lac Érié ont goûté à la médecine des Mustangs qui les ont défait par la marque de 7 à 3 dimanche après-midi au Centre sportif Gino-Odjick de Maniwaki. Brandan Waddan a dirigé l’attaque des siens avec trois buts et deux passes. Ce sont les Eagles qui ont ouvert la marque en première période sur le filet de Ian Petro, sans aide. L’équipe américaine menait 1 à 0 au terme de la période initiale.

Les Mustangs ont pressé le citron en deuxième période pour marquer à quatre reprises pour prendre les devants 4 à 1 après deux périodes. Il ont ajouté trois buts en troisième période pour se sauver avec une importante victoire qui laisse présager de belles performances pour la suite des choses en 2018.

Abdel-Karim Bournissa, avec un but de trois passes, a été désigné comme étant la deuxième étoile du match. Ian Petro, des Eagles, a récolté la troisième étoile. Les Mustangs ne renoueront pas avec leurs partisans avant le début du mois de février. D’ici là, ils disputeront une dizaine de matchs sur la route si le calendrier de la CPJHL, sur  son site internet, est véridique.