La famille et l’emploi

LA GATINEAU – En Outaouais, selon les données sur le marché du travail et la responsabilité familiale, les femmes de 25 à 54 ans travaillent davantage (82,1 %) que dans l’ensemble du Québec (78,8 %).

Lorsqu’elles sont en couple et sans enfant, elles sont plus favorisées que leurs homologues québécoises, leur taux d’emploi atteignant alors 85,5 % alors qu’il se situe à 82,2 % au Québec. L’écart entre les Outaouaises et les Québécoises s’accentue lorsqu’elles sont en couple et ont des enfants, surtout si les enfants ont moins de 6 ans. En effet, le taux d’emploi des femmes de la région dans cette situation atteint 80,9 % tandis qu’il est de 75,1 % pour les Québécoises. Ce taux d’emploi se révèle toutefois bien inférieur à celui des pères en couples de la région, lesquels ne voient pratiquement pas leur taux d’emploi se modifier selon l’âge des enfants (plus de 90 %).

Tout comme on l’observe pour l’ensemble du Québec, le taux d’emploi des femmes en situation monoparentale est lus faible en Outaouais que celui des mères qui vivent en couple, surtout lorsque les enfants sont d’âge préscolaire.

En ce qui concerne leur taux d’emploi, ces Outaouaises affichent un taux de 1,7 point de pourcentage de plus que celui de l’ensemble du Québec, alors que les mères outaouaises qui vivent en couple bénéficient d’un taux d’emploi de 5,8 points de pourcentage de plus. Contrairement à ce qui se produit chez les Outaouaises, le taux d’emploi des Outaouais en situation monoparentale, ayant un un ou encore des enfants de moins de 15 ans est un peu plus élevé comparativement à ceux qui sont en couple (91,4 % contre 90,4 %). Ainsi, en situation de monoparentalité avec des enfants d’âge préscolaire, l’écart du taux d’emploi entre les hommes et les femmes de la région atteint 23,4 % points de pourcentage.

Source : Portrait statistique : femmes-hommes du Conseil québécois du statut de la femme