Revente résidentielle en 2017 : Un marché fructueux en Outaouais

GATINEAU – Une belle année vient de se terminer en ce qui concerne le marché immobilier. La Chambre immobilière de l’Outaouais (CIO) n’a pas tardé à publiciser les statistiques qui démontrent que la revente résidentielle en 2017 a été fructueuse partout en Outaouais.

Pas moins de 4 209 ventes résidentielles ont eu lieu pour l’année 2017, ce qui équivaut à une augmentation de 6 % par rapport à 2016. Le volume des ventes s’élève à 1,07 milliard $ par rapport à 972 millions $ en 2016, ce qui correspond à un bon de 10 %. Les nouvelles inscriptions et les inscriptions en vigueur ont pour leur part décru de 6 et 10 %.

Le domaine unifamilial

Les ventes de maisons unifamiliales ont connu une hausse de 5 % en 2017 alors que le prix médian a également augmenté de 4 % pour se fixer à 242 000 $. Le délai de vente moyen a décru de quatre jours, soit 84 par rapport à 88 jours en 2016.

Pour ce qui est des copropriétés, l’année 2017 a été plus que bonne avec 12 % d’augmentation des ventes. Le prix médian a connu une légère hausse de 2 % alors que le délai de vente moyen s’est établi à 120 jours, ce qui est 5 jours de moins qu’en 2016.

Les plex (duplex, triplex) ont pour leur part connu une minime baisse de 1 % de leurs ventes. Le prix médian ayant tout de même augmenté de 4 % (275 000 $) et le délais de vente moyen ayant diminué de 2 jours (98 jours), la revente des plex a tout de même a tout de même gardé un bel élan durant l’année 2017.

Dernier trimestre de 2017

Si on se rapporte aux données du dernier trimestre de 2017, les ventes totales ont connu 4 % de hausse et le volume des ventes a également monté de 5 % par rapport au dernier trimestre de 2016. De plus, les statistiques résidentielles de 2017 sont en tous points semblables à l’échelle du Québec, ce qui veut dire que la Région métropolitaine de Gatineau (RMG) a suivi la tendance du marché québécois.

La CIO tiendra une conférence publique sur l’analyse des statistiques qui aura lieu le 17 janvier prochain.