Réfection d’un pont endommagé : La MRC instaure une taxe d’amélioration locale

LA GATINEAU – Le conseil des maires a, durant sa rencontre de décembre, adopté un règlement visant l’imposition d’une taxe d’amélioration locale aux contribuables concernés par la réfection d’un pont endommagé permettant l’accès à la rivière Bélinge dans le territoire non organisé de Lac-Lenôtre.

La MRCVG a procédé à la réfection de ce pont. Or, elle n’est pas propriétaire de l’infrastructure en territoire public.

Cent quatre matricules sont enregistrés au service de l’évaluation foncière dans ce secteur. Des sources de financement externes ont été appliquées à la facture de réfection, mais un solde résiduel de 46 150$ demeure. La MRCVG se doit donc de financer le coût des travaux au moyen de l’imposition d’une taxe d’amélioration locale.

La taxation s’appliquera ainsi : solde à répartir, 23 075$ et 2018 et même montant en 2019, tarif annuel 222$ chaque année.