Conduite avec les facultés affaiblies : Une femme interpellée

MANIWAKI – Peu après 1h le 16 décembre, les policiers de la Sûreté du Québec, du poste de la Vallée-de-la-Gatineau, ont effectué un contrôle routier en matière de conduite avec les capacités affaiblies, dans le cadre de l’opération VACCIN, à l’intersection des rues des Oblats et Comeau, à Maniwaki. Vers 1h15, une femme de 54 ans, de Bois-Franc, a été arrêtée lors du contrôle routier et conduite au poste de la SQ pour être libérée par la suite sur citation à comparaître. Elle doit revenir devant la justice le 5 mars 2018 au palais de justice de Maniwaki où elle pourrait faire face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours. À noter qu’il s’agit d’une récidiviste en matière de conduite avec les capacités affaiblies.

Rappelons qu’en plus des contrôles routiers planifiés, les patrouilleurs peuvent intercepter spontanément des véhicules afin de détecter et mettre en état d’arrestation les conducteurs avec une capacité de conduite affaiblie. Rappelons que les policiers utilisent différentes techniques et outils pour détecter la drogue et l’alcool chez les conducteurs.

Un conducteur qui a consommé se doit de recourir aux solutions de rechange existantes, soit les services de raccompagnement, le recours à un conducteur désigné, le taxi, le transport en commun ou l’hospitalité d’un proche.