Sécurité routière : Une opération de sensibilisation

MANIWAKI – En cette période des fêtes de bureaux et repas familiaux, alors qu’il y a beaucoup de circulation sur les routes et que les conditions routières ne sont pas toujours très bonnes, la Sûreté du Québec intensifie ses contrôles dans le cadre de l’opération VACCIN, qui s’échelonne de fin novembre à début janvier. Des contrôles qui vont de paires avec de la sensibilisation.

Vendredi soir, des policiers de la SQ et des partenaires se sont mobilisés à Maniwaki pour se rendre dans quelques points de rassemblements festifs et rappeler les consignes de sécurité pour que tout le monde rentre à la maison sain et sauf. Les policiers du poste de la MRC Vallée-de-la-Gatineau étaient accompagnés de policiers de Kitigan Zibi et de bénévoles de l’Opération Nez-Rouge. Pour aborder les gens de manière décontractée, la mascotte de la SQ, Polix, était là. Le groupe s’est rendu par exemple au Quill-O-Rama 105, au Maniwaki pizza ou encore au Resto-pub Le Rabaska. Ils ont distribué des pamphlets et diffusé un message clair : conduire avec les capacités affaiblies par l’alcool et la drogue, c’est criminel. Les policiers ont également effectué des contrôles routiers lors de cette soirée. L’objectif : rejoindre le plus grand nombre possible de conducteurs en agissant en prévention et en répression.

Comme l’explique Pascal Rochon, directeur du poste de la SQ à Maniwaki, qui est président d’honneur de l’Opération Nez rouge à Maniwaki, «c’est une belle façon de sensibiliser les gens. Dans le cadre de l’opération VACCIN, localement il y a eu plusieurs dizaines d’opérations depuis le début du mois et on a qu’une capacité affaiblie à l’heure actuelle donc c’est satisfaisant».

La capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues reste l’une des causes principales des collisions mortelles au Québec. En 2015, en moyenne 21 conducteurs ont quotidiennement été arrêtés pendant l’opération VACCIN. Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), dans environ 80 % des cas de collision, le conducteur, impliqué et reconnu coupable d’une infraction liée à l’alcool au volant, n’était pas un récidiviste.

L’ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec SAAQ, poursuivront leurs interventions pour contrer l’alcool et la drogue au volant dans le cadre de l’opération VACCIN. Depuis le 30 novembre dernier, plus de 1 087 opérations policières ciblant la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ont été déployées à travers le Québec.

Des dizaines de milliers de conducteurs ont été interpellés à travers la province dans le cadre des contrôles routiers. Malgré la campagne de prévention en cours, plus de 300 personnes ont été arrêtées pour capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou la drogue.

L’opération VACCIN se poursuivra par de nombreuses interventions pendant la période des fêtes et ce jusqu’au 3 janvier 2018. Même si les occasions de célébrer seront nombreuses dans les prochaines semaines, les policiers et la SAAQ souhaitent que tous profitent pleinement de ces festivités, mais en sachant que «l’alcool ou la drogue au volant, c’est CRIMINEL».

Rappelons qu’en plus des contrôles routiers planifiés, les patrouilleurs peuvent intercepter spontanément des véhicules afin de détecter et mettre en état d’arrestation les conducteurs avec une capacité de conduite affaiblie. Les policiers utilisent différentes techniques et outils pour détecter la drogue et l’alcool chez les conducteurs.

Les sanctions sont sévères pour ceux qui choisissent de conduire lorsqu’ils sont sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il existe plusieurs autres options, soit les services de raccompagnement, le conducteur désigné, le taxi, le transport en commun ou l’hospitalité d’un proche. Pour que cette période puisse en être une de réjouissances, les policiers du Québec rappellent l’importance de redoubler de prudence lors des nombreux déplacements et vous souhaitent de joyeuses fêtes en toute sécurité.

L’opération VACCIN est organisée en partenariat avec l’Association des directeurs de police du Québec, la SQ, le Service de police de la Ville de Montréal et la SAAQ.

Pour suivre la campagne VACCIN sur le Web, le public est invité à s’abonner aux comptes Twitter et Facebook de la SQ de même qu’à ceux des corps de police municipaux et de la SAAQ.