Le Noël des enfants a eu lieu la samedi dernier à la salle communautaire. Le maire, Gaétan Guindon, tient à remercier les bénévoles.

Fermeture du chemin Paugan : Demande d’appui aux autres municipalités

DENHOLM – La fermeture du chemin Paugan, suite à d’importants dégâts causés par de fortes pluies, est revenue dans les discussions du conseil municipal lors de sa rencontre de décembre. Une résolution a été adoptée afin de demander au ministre des Transports, André Fortin, de réparer ce chemin et de réévaluer la demande de la municipalité de Denholm concernant sa prise en charge, soit par la gestion complète par le ministère des Transports ou une entente de partenariat Ministère-Municipalité.

La résolution vise aussi à demander aux municipalités des MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, des Collines-de-l’Outaouais et de Papineau, de faire parvenir une résolution d’appui au ministre André Fortin, à la députée ministre Stéphanie Vallée, au député de Papineau et président de la Commission des transports et de l’environnement Alexandre Iraca ainsi qu’au député fédéral William Amos, mentionnant que le chemin Paugan ne répond pas qu’à des besoins de nature locale mais plutôt de nature régionale.

Le texte de la résolution rappelle que Denholm est une municipalité classée dévitalisée de 580 habitants sur un territoire de 177,6 kilomètres carrés et possédant 63,5 kilomètres de réseau routier. Le chemin Paugan est présentement sous la responsabilité de la municipalité et en sa bordure il n’y a que 24 résidences. Il s’agit d’une route de 18,4 kilomètres reliant les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, des Collines-de-l’Outaouais et de Papineau. Une entente majeure d’entraide incendie a été conclue entre Denholm et Low. Par ailleur, le transport scolaire emprunte le chemin Paugan pour les élèves de niveau secondaire de Denholm vers l’école St-Michaels de Low et pour les élèves de niveau primaire de Denholm vers l’école primaire de Poltimore. Aussi, en matière de santé la population de Denholm est desservie par le CLSC de Low et elle doit emprunter le chemin Paugan pour s’y rendre.

Denholm est composée de 84% de terres publiques et son pouvoir de taxation en est d’autant plus diminué. La majeure partie du budget annuel d’entretien du réseau routier est dépensée pour l’entretien du chemin Paugan. Chaque année, la municipalité demande de l’aide à la députée de Gatineau, via le Programme d’aide à l’amélioration du réseau routier local, pour y effectuer des réparations. La majeure partie du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec de Denholm est dépensée pour réparer ce chemin. La municipalité doit donc négliger ses autres chemins et rues au détriment du chemin Paugan.

Le chemin Paugan demande encore beaucoup de travaux, notamment d’élagage, de signalisation et d’installation de glissières de sécurité, et ces travaux ne sont pas admissibles dans les différents programmes d’aide gouvernementaux. Par ailleurs, les dommages causés le 30 octobre dernier sont évalués à 1 000 000$ voire plus. La municipalité est éligible à une aide financière du ministère de la Sécurité publique mais elle n’a pas les fonds nécessaires pour s’y qualifier. Le conseil a donc été contraint de fermer le chemin Paugan de façon permanente. L’ensemble de la problématique a été exposée lors d’une rencontre avec Stéphanie Vallée et André Fortin le 17 novembre. La réponse de ce dernier est attendue prochainement. 


Durant la rencontre du conseil, Gaétan Guindon a aussi informé les citoyens qu’une pétition d’une vingtaine de noms a été déposée afin de demander la réouverture du chemin Paugan. Comme l’a expliqué le maire, Gaétan Guindon, la municipalité n’a pas les moyens de procéder à des travaux, cela représenterait un fardeau fiscal trop lourd pour les contribuables. «De toute façon, il est trop tard pour entreprendre des travaux, souligne-t-il. On n’a pas d’argent pour faire des travaux permanents et encore moins pour faire des travaux temporaires.»

Camps de jour

La municipalité remboursera aux résidents de Denholm les coûts additionnels que les enfants doivent débourser pour participer au camp de jour de la municipalité de Val-des-Monts.

Offre de service du PERO

Le conseil a accepté d’octroyer l’entretien 2018 du Parc des chutes de Denholm au Pôle d’excellence en récréotouristique de l’Outaouais (PERO) au montant de 3 000$ plus les taxes applicables. La municipalité a, en 2017, via le Fonds de développement du territoire de la MRCVG et en collaboration avec le PERO, procédé à la mise à niveau des sentiers et infrastructures du Parc des chutes. L’un des prérequis pour avoir droit à une aide financière de ce fonds est d’entretenir le site. Le PERO a soumis une offre de service en ce sens, comprenant le maintien des sentiers dans les standards de Rando-Québec (débroussaillage, débitage des arbres tombés, abattage préventif des arbres dangereux, correctifs nécessaires à la signalisation, entretien mineur sur les structures) pour garantir une expérience mémorable aux utilisateurs et un aspect soigné des sentiers.

Budget

Les prévisions budgétaires de 2018 seront adoptées durant une séance extraordinaire du conseil le 18 décembre à 19h.